Press "Enter" to skip to content

Les derniers développements sur l’EUR/USD

Le marché obligataire grec est en chute libre. Une révision à la hausse de la dette grecque pour l’année 2009 a provoqué un mouvement de panique sur le marché des obligations grecques et a entraîné aussi une contagion au Portugal et en Irlande, au profit du Bund, qui a bénéficié du phénomène de la « fuite vers la sécurité ».

La Grèce vient de demander l’activation du plan d’aide de l’Union européenne et du FMI.

La paire EUR/USD est tombée temporairement sous le support clé de 1.3268, avant de rebondir vers le niveau de 1.3336. 

Hier, il semblait que les marchés européens et l’Euro se dirigeaient vers une session des plus calmes et positives, sur la base des bons résultats du PMI en Europe. Ce calme n’a toutefois pas duré.

A 11:00, l’Eurostat a publié les résultats corrigés des déficits publics européens pour 2009. En général, c’est un non-événement pour les marchés mais cette fois, dans le contexte d’une possible crise de la dette souveraine, l’aggravement du déficit de la Grèce et de l’Irlande n’est pas passé inaperçu et les actions ont commencé à chuté et la paire EUR/USD s’est littéralement écroulée.

La Grèce a donc finalement demander officiellement par la voix de son minsitre des finances une aide de 45 milliards d’Euros de l’Union européenne et du FMI, et la poursuite de la saga grecque amènera sans aucun doute à un nouvel affaiblissement de la monnaie unique européenne.

Du point de vue technique, la paire EUR/USD a essayé la semaine dernière de construire un « double bottom » ST avec un niveau clé à 1.3592, mais le break au-dessus de ce niveau n’a pas réussi à renforcer le momentum ST positif, ce qui a été un signal d’alerte pour ceux qui étaient bull sur la paire et l’a ramené vers le bas du range de consolidation 1.3268/1.3850. 

Le niveau de support de ce range a donc été cassé de matin avant de rebondir mais une cassure maintenue à la baisse de ce niveau serait un très mauvais signe pour la paire, alors qu’elle a désormais formé une nouvelle formation de court-terme doubler top avec un niveau-clé à 1.3282.

Les nouveaux objectifs de cette configuration sont 1.2972 et 1.2872, alors que 1.2886 est le niveau le plus bas atteint en avril 2009, l’année dernière. 

Si la baisse se poursuit, le prochain niveau critique à la baisse est 1.2900, mais d’une manière ou d’une autre, la tendance baissière sur la paire EUR/USD est évidente et il n’y a aucune raison de se battre contre elle.

N’oubliez pas vos stops!

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *