Les fonds spéculatifs font leur marché en Grèce

Farallon Capital, Dromeus, York Capital Management, QVT Financial…Ces noms ne vous disent certainement rien, et encore moins aux Grecs qui sont pourtant les premiers concernés par les récents investissements de ces fonds spéculatifs.

La Grèce est peut-être en lambeau économiquement, avec un taux de chômage stratosphérique, notamment parmi les jeunes, il n'en demeure pas moins que le pays occupe une place de choix dans les investissements à fort potentiel de rendement des hedge funds américains.

Ces derniers ont parié sur la Grèce, et plus spécifiquement son secteur bancaire, pour faire des investissements à bon compte lors du processus de recapitalisation des principales banques du pays.

Les fonds spéculatifs se sont en particulier rués sur les actions de la deuxième plus importantes banques grecques, Alpha Bank, avec pas moins de 550 millions d'euros d'investissement. D'autres placements du même type ont été réalisés depuis le début de la crise par les fonds spéculatifs, qui ont pris des parts importantes dans les entreprises locales, mais le secteur le plus lucratif à moyen terme demeure les établissements bancaires.

Grce fonds_spculatifs

Farallon Capital, Dromeus, York Capital Management, QVT Financial…Ces noms ne vous disent certainement rien, et encore moins aux Grecs qui sont pourtant les premiers concernés par les récents investissements de ces fonds spéculatifs.

La Grèce est peut-être en lambeau économiquement, avec un taux de chômage stratosphérique, notamment parmi les jeunes, il n’en demeure pas moins que le pays occupe une place de choix dans les investissements à fort potentiel de rendement des hedge funds américains.

Ces derniers ont parié sur la Grèce, et plus spécifiquement son secteur bancaire, pour faire des investissements à bon compte lors du processus de recapitalisation des principales banques du pays.

Les fonds spéculatifs se sont en particulier rués sur les actions de la deuxième plus importantes banques grecques, Alpha Bank, avec pas moins de 550 millions d’euros d’investissement. D’autres placements du même type ont été réalisés depuis le début de la crise par les fonds spéculatifs, qui ont pris des parts importantes dans les entreprises locales, mais le secteur le plus lucratif à moyen terme demeure les établissements bancaires.

Les fonds profitent notamment de l’accord entre Athènes et la troïka qui avantage considérablement ces acteurs des marchés financiers. En effet, ils peuvent bénéficier d’un retour sur investissement énorme grâce aux bons de souscription spéciaux (warrants) qui sont attachés gratuitement aux nouvelles émissions d’actions de la banque.

Dans le cas d’Alpha bank, les bons de souscription sont échangeables tous les semestres pour un équivalent de 7.3 à 9 actions, en fonction du degré de couverture lors de l’augmentation de capital. Les prix des warrants seront déterminés à l’avance et équivaudront au prix des nouvelles actions émises au cours de la recapitalisation, plus une prime qui pourra atteindre jusqu’à 5%. Ils seront traités à la Bourse d’Athènes.

Selon les projections des fonds spéculatifs, ces investissements pourraient rapporter très gros: une augmentation de 50% du prix de l’action devrait ainsi engendrer une hausse de près de 400% de la valeur des warrants!

Pour les hedge funds, de tels investissements à fort levier et avec un risque de perte très limité constituent une opportunité en or.

Le gouvernement grec espère d’ailleurs réitéré l’opération pour d’autres banques, par exemple lors de la recapitalisation de Piraeus Bank. En revanche, le cas de la Banque Nationale de Grèce laisse plus de marbre les investisseurs car cet établissement a de grandes chances de faire l’objet d’une nationalisation.

La Grèce constitue désormais un véritable terrain de chasse pour les fonds spéculatifs, dont on a beaucoup stigmatisé le rôle dans les difficultés du pays en 2010. Les gains possibles sont tels que Dromeus a même lancé récemment un fonds spécialement dédié aux investissements en Grèce. Pendant ce temps, le taux de chômage des jeunes est à 59%.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie