Press "Enter" to skip to content

Les mauvaises données manufacturières en Europe affaiblissent l’euro

L’euro poursuit son affaiblissement sur le marché des changes face à un dollar qui semble avoir retrouvé de la vigueur à la faveur de résultats trimestriels toujours aussi décevants, de part et d’autre de l’Atlantique, et d’indicateurs en zone euro qui éveillent les inquiétudes des cambistes. Pour la première fois depuis des semaines, l’Espagne et la question d’une demande d’aide financière ne sont pas au coeur du débat financier et politique.

Analyse fondamentale eurodollar

L’euro est tombé à un plus bas niveau depuis sept jours face à la devise américaine dans la foulée d’indicateurs européens très inquiétants concernant le dynamisme économique du Vieux-Continent. Dans la matinée, l’euro a atteint 1.2922, soit une chute en intraday d’environ 0.44%, ce qui est toutefois encore loin des niveaux de la veille. Les indicateurs ont plombé l’atmosphère: l’indice des gestionnaires d’achat de la zone euro est tombé à 45.3 en octobre contre 46.1 en septembre en lecture finale alors qu’on attendait une hausse; le PMI manufacturier allemand a dégringolé à 45.7 contre 47.4 en septembre et le PMI manufacturier pour la France a atteint péniblement 43.5 contre 42.7 en septembre, mais en dessous du consensus des économistes. Bref, la situation sur le terrain économique de la zone euro n’est en rien réjouissant. D’ailleurs, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est tombé à 100 ce mois-ci, soit son plus bas niveau depuis mars 2010 après 101.4 le mois précédent.

La hausse des prix des logements outre-Atlantique de 0.7% en août sur un mois selon le FHFA n’a rien changé à la donne même si ce nouvel indicateur positif pour le secteur immobibilier semble valider la stratégie mise en oeuvre par la Réserve Fédérale. La réunion du FOMC qui se termine d’ici quelques heures va d’ailleurs être l’occasion pour les maîtres d’oeuvre de la politique monétaire américaine de poursuivre sur cette voix.

Il n’en demeure pas moins que les challenges au niveau des Etats-Unis sont encore nombreux…On parle notamment beaucoup du fameux “fiscal cliff“, bien qu’il soit plutôt absent des débats présidentiels.

Analyse technique eurodollar

Techniquement, la forte baisse depuis deux jours de la paire forex semble excessible. On peut, de fait, anticiper un retour à la hausse qui semble d’ailleurs être en chemin à voir le cours actuel de la paire (en hausse autour de 1.2967). La paire devrait donc continuer d’évoluer entre les niveaux de 1.2922, qui sert de point de référence en termes de support, et 1.2995, principale résistance.

Le communique de presse du FOMC devrait peu influencer le cours, étant donné que personne n’attend de surprise de la part de la banque centrale américaine. La hausse, qui est simplement la réaction naturelle à des ventes massives en 48h, devrait dans tous les cas bloquer au niveau de sa principale résistance.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *