Les non-farm payrolls de mars 2013 vont-ils entraîner une déception générale?

Cette journée de jeudi a célébré l'enthousiasme, celle de demain pourrait être marquée du sceau de la déception. Après le volontarisme des banques centrales, en Europe et au Japon, les chiffres du rapport sur l'emploi pour le mars de mars, qui seront publiés demain à 14h30 (heure de Paris) pourraient rappeler aux marchés financiers que la crise est encore loin d'être terminée.

Le rapport sur l'emploi est unanimement considéré par les investisseurs comme une donnée cruciale pour avoir un aperçu global de l'activité économique aux Etats-Unis et notamment des dépenses de consommation. C'est aussi un rapport qui est pris en considération par la Réserve Fédérale pour influencer sa politique monétaire.

chmage USA

Cette journée de jeudi a célébré l’enthousiasme, celle de demain pourrait être marquée du sceau de la déception. Après le volontarisme des banques centrales, en Europe et au Japon, les chiffres du rapport sur l’emploi pour le mars de mars, qui seront publiés demain à 14h30 (heure de Paris) pourraient rappeler aux marchés financiers que la crise est encore loin d’être terminée.

Le rapport sur l’emploi est unanimement considéré par les investisseurs comme une donnée cruciale pour avoir un aperçu global de l’activité économique aux Etats-Unis et notamment des dépenses de consommation. C’est aussi un rapport qui est pris en considération par la Réserve Fédérale pour influencer sa politique monétaire.

Selon le consensus, les créations d’emplois en mars devraient se monter à un total de 198 000. C’est évidemment moins bien que lors du mois de février (236 000) mais c’est un chiffre honorable, toujours mieux que la croissance moyenne depuis 2010 des créations d’emplois à 159 000.

Le taux de chômage devrait par ailleurs rester ancré à 7.7% après sa baisse du mois de février.

Cependant, le consensus des économistes est peut-être un peu trop optimiste concernant les données qui vont être publiées. En effet, l’enquête ADP sur l’emploi privée, qui est habituellement appréhendé comme un indicateur de ce que les non-farm payrolls pourraient donner, est ressorti en baisse. Seulement 158 000 créations d’emplois furent enregistrées en mars, loin des 203 000 envisagés par certains analystes. Sur les cinq dernières publications de l’enquête ADP, quatre se sont révélées constituer un bon indicateur des chiffres du chômage américain. Il est donc probable une nouvelle fois que la baisse enregistrée anticipe des chiffres moins bons que prévu par le consensus.

Mercredi, lors de la publication de l’enquête, les chiffres inférieurs au consensus ont entrainé une baisse du dollar américain face à ses principales contreparties, dont l’euro. On peut donc considérer que les non-farm payrolls sont en baisse par rapport à ce que Wall Street a prédit, le dollar va réagir en se repliant sur le marché des changes. Il faudra donc faire attention au placement de ses stop loss, surtout si vous avez un biais haussier sur le billet vert, afin de limiter au possible une déconvenue lors de la publication des chiffres demain.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie