Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles des marchés financiers

Après un week-end prolongé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, les traders sont retournés sur les marchés ce matin ce qui n’a pas constitué une bonne nouvelle pour la monnaie unique européenne qui a brutalement chuté à 1.222 dollar américain. Peu avant, les principales bourses asiatiques ont également affiché une chute importante en raison d’un ralentissement plus important que prévu du secteur manufacturier chinois. Ainsi, le Nikkei, le principal indice de la Bourse de Tokyo, a accusé une baisse de 0,58% ce qui n’augure rien de bon pour les bourses européennes. Il est probable que la plupart des actifs s’inscrivent aujourd’hui dans le rouge ce qui devrait contraster avec la séance d’hier où toutes les bourses en Europe, à l’exception de la Bourse de Madrid, évoluaient dans le vert.

La décision de la Banque centrale australienne d’effectuer une pause était largement attendue par les marchés. Elle s’est accompagnée de la publication de plusieurs indicateurs économiques qui ont poussé à la baisse le dollar australien sur le marché des changes. En effet, l’indice de performance du secteur manufacturier a chuté à 56.3 contre 59.3 au mois d’avril. De plus, bien que les ventes au détail aient atteint un niveau supérieur aux attentes elles s’affichent toujours en baisse par rapport à leur niveau du mois de mars. A ces mauvaises nouvelles, il a aussi fallu ajouter le ralentissement de l’activité manufacturière en Chine, ce qui a suffi à faire décrocher le dollar australien qui a abandonné le seuil de 0.84 dollar américain. Le dollar australien a beaucoup perdu de terrain face au billet vert au cours des dernières semaines sur fond de retour de l’aversion pour le risque. Ces mauvaises nouvelles économiques n’arrangent pas les affaires de la devise australienne qui reste toutefois beaucoup utilisée dans les opérations de carry trade .

Enfin, la journée devrait être encore marquée par l’aversion pour le risque. Les marchés futures s’attendent notamment à une dégringolade de l’indice DJ Euro Stoxx 50 qui s’affichait déjà en baisse hier de 0,17%. La Banque du Canada devrait également faire connaitre sa décision de politique monétaire alors que tous les économistes s’attendent à une hausse des taux d’intérêt. Certains ont toutefois exprimé une certaine prudence, la banque centrale pouvant être incitée à relever ses taux uniquement à l’été. Enfin, plusieurs indicateurs macroéconomiques majeurs sont attendus dans la journée, notamment la publication de l’ISM manufacturier américain qui devrait être en légère baisse selon les analystes. Le yen et le dollar américain ont toutes les chances aujourd’hui de tirer leur épingle du jeu selon les marchés.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *