Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 10 novembre 2011

La banque centrale de Zambie a décidé de baisser de 8% à 5% le ratio de réserve pour les dépôts en devises locales et étrangères et de baisser à 3% le ratio des actifs secondaires.
 
En France, alors que les prévisions pessimistes de la BdF sont tombées, une enquête de l’INSEE a établi que les industriels ont revu nettement à la baisse leurs investissements pour 2011, ne prévoyant plus qu’une hausse de 11% contre 14% trois mois plus tôt, en raison du contexte économique.
Au Royaume-Uni, la balance commerciale britannique a affiché en septembre un déficit commercial sans précédent depuis 1998 puisqu’il a atteint 9.814 milliards de livres sterling après un déficit révisé à la hausse à 8.617 milliards de livres en août. Les analystes s’attendaient en moyenne à un déficit de 8 milliards de livres. L’augmentation du déficit résulte d’un bond de 1.2 milliard de livres des importations.
 
Enfin, selon des conversations de marché, la BCE aurait procédé hier à des achats d’obligations à 10 ans de l’Etat italien alors que les taux ont atteint des plus hauts historiques depuis la création de l’EuroZone. “La BCE achète dans des quantités conséquentes“, a dit un investisseur à Londres selon des propos recueillis par Reuters. “On en vient à s’interroger sur sa puissance de feu. Ça fait peur. Le marché a été un peu naïf quand Berlusconi a annoncé son départ et maintenant, il réalise qu’il y a une montagne à gravir“, a-t-il ajouté.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *