Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 14 avril 2011

La séance d’hier fut assez chargée sur le front macroéconomique. A la surprise générale, le taux de chômage outre-Manche a diminué selon les chiffres communiqués par l’Office national de la Statistique. En effet, le nombre de personnes au chômage a diminué de 17 000 au cours des trois mois à février pour s’inscrire à 2.48 millions, ce qui ramène le taux de chômage officiel à 7.8% alors que les économistes s’attendaient à un taux de 8%.

Dans la zone euro, la production industrielle a progressé moins que prévu en février, la hausse en Allemagne n’ayant clairement pas compensé la détérioration de la situation en Irlande et en Grèce. Selon les chiffres d’Eurostat, la production a augmenté de 0.4% sur un mois en février alors que les économistes s’attendaient à une hausse de 0.7%.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont augmenté un peu moins que prévu au cours du mois passé, la hausse des prix de l’essence accaparant en grande partie les dépenses des consommateurs. La hausse sur un mois fut de seulement 0.4% alors que les économistes prévoyaient une progression de 0.5%.

Au niveau des déficits, plusieurs annonces aujourd’hui. Ainsi, l’Allemagne a annoncé sa volonté de ramener le déficit à 0.5% du PIB dès 2014. Cette année, il devrait s’établir à 2.5%. Aux Etats-Unis, selon une source du Congrès citée par Reuters, le président américain devrait fixer un objectif de réduction du déficit de 4 000 milliards de dollars sur 12 ans ce qui devrait ramener le déficit à 2.5% du PIB en 2015.

Enfin, Mario Draghi, prétendant sérieux à la succession de Jean Claude Trichet, a déclaré à Turin hier que la BCE est en train de chercher une porte de sortie à sa politique monétaire « exceptionnellement expansionniste ». Il a clairement annoncé que le taux de refinancement actuel est encore trop bas.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *