Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 15 décembre 2011

Selon les chiffres publiés par la banque centrale chinoise, les nouveaux prêts accordés par les banques chinoises ont diminué en novembre par rapport à octobre, atteignant seulement 562.2 milliards de yuans contre 586.8 milliards un mois plus tôt. Ces chiffres sont tombés alors que le gouvernement a intimé l’ordre aux banques d’aider davantage les PME durant cette phase de repli de l’activité mondiale.
 
Au Royaume-Uni, les chiffres du chômage sont tombés hier. Le nombre de demandeurs d’emploi est toujours au plus haut depuis 1994 sur la période août-octobre tandis que les demandes d’indemnisations chômage sont en train de se tasser. Dans le détail, le nombre de chômeurs a augmenté de 3 000 en novembre alors que les économistes s’attendaient à une hausse de 14 900. Selon la méthodologie de l’OIT, le nombre de chômeurs sur une période de trois mois à fin octobre a augmenté de 128 000. Au final, le taux de chômage officiel est toutefois resté stable à 8.3% sur la période août-octobre.
Enfin, dans la zone euro, la production industrielle a légèrement reculé de 0.1% en octobre selon Eurostat après une chute record de 2% en septembre. De manière plus détaillée, la production industrielle a reculé de 0.9% dans le secteur de l’énergie, de 0.8% pour les biens intermédiaires et de 0.4% pour les biens de consommation durables. En revanche, les biens de consommation non durables et les biens d’investissement ont connu une hausse de la production, respectivement de 0.6% et de 1.2%.
 
Parmi les pays de l’eurozone, sans réelle surprise, c’est la Grèce qui a enregistré la plus forte baisse (-4.4%) suivie par le Luxembourg (-3.6%) et la Slovénie (-2.3%).

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *