Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 17 février 2012

Sur le plan macroéconomique, on notera que l’économie espagnole a viré dans le rouge au quatrième trimestre 2011, avec un recul du PIB de 0.3%, ce qui laisse clairement augurer un retour en récession du pays.
Par ailleurs, l’agence Moody’s a de nouveau sanctionné l’Europe, après avoir dégradé la note et les perspectives de neuf pays européens en début de semaine. L’agence a ainsi abaissé la note hier d’une multitude de collectivités locales et d’entreprises sur le Vieux-Continent. En France, c’est la perspective sur les notes de la SNCF, de Réseau ferré de France, de Technicolr et de Thales qui a été abaissée à “négative”.
 
De plus, Moody’s a aussi placé sous surveillance la note de 114 établissements financiers dont 17 grandes banques mondiales. Sont concernés BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Natixis mais aussi Axa. Parmi les autres poids lourds européens, on mentionnera Commerzbank, Deutsche Bank, RBS, HSBC, ING, Santander ou encore Unicredit.
 
Enfin, alors que le dossier grec continue de s’éterniser, le président de l’Eurogroupe a affirmé qu’une décision devrait être prise lundi prochain sur la mise en oeuvre d’un deuxième plan d’aide à la Grèce.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *