Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 23 mai: Prévisions de l’OCDE et dégradation du Japon

L’actualité a été particulièrement dense sur le marché des changes hier avec plusieurs annonces qui ont fait bouger les lignes pour certaines devises.

Dans la zone euro, on retiendra principalement le fait que l’OCDE, à l’occasion de la publication de ses prévisions trimestrielles, a affirmé que la zone euro est le risque n°1. L’organisation internationale anticipe une croissance mondiale de 3.4% cette année et de 4.2% en 2013 soit en baisse pour 2013 par rapport à ses projections de novembre dernier.

Plusieurs chiffres de la croissance sont opinément tombés hier. Ainsi, la Norvège a fait savoir que sa croissance au premier trimestre fut de 1.1% soit un léger mieux par rapport à ce qui était attendu. En revanche, on notera le fait que l’Istat s’attend à une contraction du PIB pour l’Italie de 1.5% cette année, principalement en raison d’une “contraction de la demande intérieure” de l’ordre de 3.3%. Le gouvernement Monti table sur un recul de 1.2% pour le moment.

La crise bancaire a aussi été à l’ordre du jour hier. Alors qu’on attend une prochaine recapitalisation des banques espagnoles, Reuters a annoncé que les quatre principales banques grecques devraient recevoir d’ici vendredi 18 milliards d’euros de fonds destinés à leur recapitalisation. Les banques concernées sont Alpha bank, National Bank of Greece, EFG Eurobank et Piraeus Bank.

Enfin, le couperet est tombé pour le Japon puisque Fitch a abaissé la note souveraine du pays à A+ contre AA auparavant, avec une perspective négative. Avec une dette publique qui devrait atteindre 239% du PIB fin 2012, cette décision n’a surpris personne.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *