Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 24 août 2010

Selon les premiers résultats de l’enquête mensuelle Markit, la reprise économique a légèrement ralenti dans la zone euro ce mois-ci mais les entreprises restent toutefois assez optimistes pour l’avenir.

Ainsi, l’indice PMI de l’industrie manufacturière est ressorti à 55.0 contre 56.7 au mois de juillet. Les économistes l’anticipaient en baisse moins prononcée à 56.2. L’indice PMI pour les services a de son côté baissé à 55.6 contre 55.8 au mois de juillet avec un consensus des économistes à 55.5.

En Allemagne, la croissance de l’activité dans les services continue son rebond, atteignant son rythme le plus élevé en trois ans. Ainsi, l’indice PMI des services est ressorti à 58.5 contre un consensus à 56.3 et un PMI à 56.5 en juillet. Le secteur manufacturier a connu son rythme haussier le plus lent depuis six mois à 58.2 contre 61.2 en juillet dernier.

Par ailleurs, l’agence de notation financière Moody’s a décidé d’abaisser d’un cran à A3 la note souveraine de Bahreïn en raison de la forte exposition du système bancaire à la crise de l’immobilier. Toutefois, la note souveraine est assortie d’une perspective stable.

Enfin, dossier assez volumineux que celui du flash trade, cette technique de trading qui, moyennant des frais, offre accès aux ordres d’achats et de ventes d’actions quelques millisecondes avant les autres investisseurs. Selon une enquête menée par les autorités boursières, cette technique de trading serait à l’origine du krack du Dow Jones le 6 mai dernier, lorsque l’indice a perdu plus de 1000 points en l’espace de quelques minutes. La Finra, un organisme de régulation des marchés financiers aux Etats-Unis, mène une enquête en ce moment sur cette technique de trading qui est utilisé dans près de 60% des volumes échanges outre-Atlantique. L’enquête devrait aboutir à un durcissement des règles et des contrôles.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *