Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 26 août 2010

Contre toute attente, l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a progressé ces dernières semaines pour atteindre son plus haut niveau depuis juin 2007. En août, l’indice s’est inscrit à 106.7 contre 106.2 en juillet (selon les dernières confirmations). Le consensus des économistes ne l’anticipait qu’à 105.7, soit en légère baisse. Cette annonce a permis à l’euro de gagner quelques pips sans toutefois inverser la tendance.
Conformément aux attentes, la banque centrale polonaise a décidé de garder ses taux directeurs inchangés, à 3.5% pour le taux minimal d’intervention bancaire, à 3.75% pour le taux d’escompte et à 5% pour le lombard. Peu de mouvements sur le zloty suite à cette décision.

Téhéran, qui fait l’objet de nouvelles sanctions, pourrait décider de réduire ses importations aux «biens nécessaires » afin d’augmenter la production intérieure selon les dires du gouverneur de la banque centrale, Mahmoud Bahmani.

Enfin, le feuilleton se poursuit entre Bruxelles et la Slovaquie puisque le Premier ministre slovaque, Iveta Radicova, a demandé à ce que la Commission Européenne exprime ses excuses suite aux propos que les commissaires européens ont tenu au sujet du refus du pays de contribuer au plan de soutien à la Grèce.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *