Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 30 janvier 2012

La nouvelle de la séance de vendredi fut la publication du PIB américain qui a atteint, en rythme annualisé, 2.8% au quatrième trimestre 2011, soit légèrement en-dessous de l’estimation des économistes, à 3%. Sur l’ensemble de l’année 2011, la progression de l’activité fut de 1.7% contre 3% en 2010.
 
Sur le front européen, on notera l’approbation par le nouveau gouvernement espagnol d’un projet de loi de stabilité budgétaire qui inclut, comme prévu pendant la campagne électorale, l’interdiction pour les 17 régions du pays d’être en déficit à partir de 2020. Cette décision risque, fortement, de rassurer les marchés financiers.
Sur le front italien, le pays a réussi à lever, comme prévu, 11 milliards d’euros d’obligations à court terme à des taux en forte baisse, à 1.969% contre 3.251% lors de la dernière émission similaire.
 
Les marchés évolueront encore au rythme des émissions obligataires cette semaine, avec plusieurs émissions prévues, notamment encore l’Italie aujourd’hui pour des obligations à 4, 5, 9 et 10 ans, puis la France cet après-midi. L’Allemagne doit aussi émettre des obligations à 10 ans mercredi.
 
Du point de vue des indicateurs macroéconomiques, l’attention des investisseurs se portera dès ce matin sur la confiance des consommateurs dans la zone euro pour janvier qui est attendue stable à 11h, puis sur quelques indicateurs américains mineurs dont la consommation des ménages.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *