Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 7 mars 2011

Les bourses en Europe ont terminé vendredi en baisse dans leur grande majorité en dépit des bons chiffres américains. Ainsi, la Bourse de Paris a accusé une bausse de 1% suite à un plus haut niveau depuis près de deux ans des cours du pétrole. La Bourse de Francfort a perdu moins de terrain mais a chuté pour les mêmes raisons à 7187.90 points.

Sur le front économique, outre les chiffres de l’emploi américain avec un recul du chômage à 8.9%, ce sont les commandes industrielles qui ont attiré l’attention en progression plus que prévu en janvier. Ainsi, la hausse fut de 3.1% contre une progression de seulement 1.4% en décembre. C’est la plus forte hausse enregistrée depuis septembre 2006.

En Europe, l’actualité fut dominée par la mise sous perspective négative de la note souveraine de l’Espagne par l’agence de notation Fitch. Il est probable que d’autres agences américaines suivent le mouvement. Suite à cette annonce, la monnaie unique européenne a réduit ses gains.

Enfin, la chancelière Angela Merkel a plaidé pour la mise en place avant la fin du mois de mars d’un ensemble de mesures anti-crise crédibles, jugeant qu’un éventuel relèvement des taux de la BCE en avril ne devrait rien changer à la stratégie des pays de l’UE. Par ailleurs, la dirigeante allemande a aussi appeler au renforcement du pacte de stabilité de la zone euro afin d’éviter une nouvelle crise de la dette souveraine à l’avenir.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *