Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 12 février 2013

Hier, les marchés en Asie étaient fermés à cause du Nouvel An chinois ce qui a influencé sur les volumes échangés sur le marché des devises.

Au niveau des indicateurs, ils étaient peu nombreux.

Selon l’INSEE, la production industrielle en France a connu un recul de 2.2% en 2012 sur un an. Le recul est encore plus net dans la seule industrie manufacturière avec une chute de 2.7%.

En Allemagne, le ministère de l’Economie a confirmé un retour de la croissance en 2013 après une chute du PIB de 0.5% au cours du dernier trimestre 2012.

Sur le plan de la politique monétaire, le président de la Banque asiatique de développement, Haruhiko Kuroda, pourrait prendre la place du gouverneur démissionnaire de la Banque du Japon, Masaaki Shirakawa. Il a notamment affirmé lors d’un séminaire à Tokyo qu’il faudrait au moins deux ans à la banque centrale nippone pour atteindre son objectif d’inflation. Il a cependant refusé de confirmer qu’il est candidat au poste de gouverneur.

Enfin, réunion hier de l’Eurogroupe à Bruxelles avec au menu des discussions essentiellement l’avancée des réformes à Chypre et en Grèce. Bien que les deux pays n’agitent plus les changes, ils restent dans des situations économiques et budgétaires périlleuses. L’Eurogroupe a aussi évoqué la question des taux de change alors que certains redoutent une “guerre des devises“. Rien de concret ne fut décidé.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *