Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 23 janvier 2013

Hier, l’indice ZEW qui mesure le sentiment des investisseurs en Allemagne a progressé plus que prévu en janvier avec un chiffre à 31.5 contre 6.9 en décembre. Les économistes anticipaient une hausse plus faible de l’ordre de 12. La composante des conditions actuelles est en revanche seulement à 7.1 contre 5.7 un plus plus tôt, ce qui conduit à relativiser cette bonne performance.

Aux Etats-Unis, l’attention des marchés s’est surtout portée sur les reventes de logements qui ont accusé une baisse surprise de 1% en décembre en raison d’une baisse de l’offre selon l’Association nationale des agents immobiliers. Le nombre annualisé de ventes de logements existants a été de 4.94 millions contre 4.99 un mois auparavant. Ce chiffre ne remet toutefois pas en cause la tendance à la reprise du marché.

Sur le terrain de la dette, une bonne nouvelle puisque le Portugal, qui est sous assistance financière internationale, est parvenu à ramener son déficit public à 5% du PIB en 2012, en accord avec les engagements pris.

Enfin, malgré la cure d’austérité que subit le Royaume-Uni, les finances publiques continuent de se dégrader. Selon l’ONS, le gouvernement a emprunté 15.4 milliards de livres en décembre, soit 600 millions de plus que le même mois en 2011. Ce chiffre est supérieur au montant prévu par le consensus qui était de 15.2 milliards. Par ailleurs, la dette publique a augmenté pour atteindre 70.7% du PIB, l’année 2012 se finit donc sur une note décevante pour les finances publiques britanniques.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *