Les nouvelles économiques du marché des changes du 28 février 2013

Le PIB britannique a été révisé à la hausse pour l'année 2012, à 0.3% contre une estimation initiale nulle. Cependant, la croissance du PIB s'est faite principalement au début de l'année dernière puisque le PIB au quatrième trimestre est ressorti stable à -0.3%.

Au niveau de la zone euro, l'indice de confiance a augmenté plus que prévu en février à 91.1 contre 89.5 en janvier et un consensus initial à 89.9. Ces données ont été collectées avant l'élection italienne donc elles ne traduisent pas la pression actuelle que subit l'Union.

Aux Etats-Unis, deux indicateurs macroéconomiques ont été publiés hier. Le premier a eu trait aux commandes de biens durables pour le mois de janvier. La chute fut de l'ordre de 5.2% contre un consensus à -4.8%. La baisse fut notamment alimentée par une chute des commandes dans le secteur de la défense. Le deuxième fut les reventes de logements en cours pour janvier en hausse de 4.5% sur un mois contre un consensus à 1.9%.

drapeau britannique_forex.fr

Le PIB britannique a été révisé à la hausse pour l’année 2012, à 0.3% contre une estimation initiale nulle. Cependant, la croissance du PIB s’est faite principalement au début de l’année dernière puisque le PIB au quatrième trimestre est ressorti stable à -0.3%.

Au niveau de la zone euro, l’indice de confiance a augmenté plus que prévu en février à 91.1 contre 89.5 en janvier et un consensus initial à 89.9. Ces données ont été collectées avant l’élection italienne donc elles ne traduisent pas la pression actuelle que subit l’Union.

Aux Etats-Unis, deux indicateurs macroéconomiques ont été publiés hier. Le premier a eu trait aux commandes de biens durables pour le mois de janvier. La chute fut de l’ordre de 5.2% contre un consensus à -4.8%. La baisse fut notamment alimentée par une chute des commandes dans le secteur de la défense. Le deuxième fut les reventes de logements en cours pour janvier en hausse de 4.5% sur un mois contre un consensus à 1.9%.

Enfin, sur le marché obligataire, une émission italien à 10 ans s’est déroulée plutôt tranquillement en dépit du chaos politique à Rome. Le pays est parvenu à placer pour 4 milliards d’euros en obligations à 10 ans avec un taux moyen de 4.83%, contre 4.17% lors de la précédente émission similaire. En d’autres termes, plutôt une bonne opération pour l’Italie.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie