Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 29 novembre 2012

La Chine a confirmé son objectif de croissance hier à 7.5% du PIB pour 2012 et le pays pourrait même le dépasser selon le ministre du Commerce.

Par ailleurs, Pékin a également rejeté les accusations formulées hier par le Trésor américain selon lesquelles le yuan serait “considérablement sous-évalué“. Selon Washington, la monnaie chinoise s’est appréciée “de 12.6% en termes réels par rapport au dollar depuis juin 2010“, ce qui serait encore très insuffisant.

Du côté de l’euroland, la Commission Européenne a approuvé le plan de restructuration de quatre banques espagnoles nationalisées qui vont bénéficier prochainement d’une aide de 37 milliards d’euros. Il s’agit de Bankia, Novagalicia, CatalunyaCaixa et Banco de Valencia.

Enfin, suite aux annonces faites par l’Eurogroupe, la Grèce serait en train de mettre en place un dispositif afin d’alléger le fardeau de la dette. Selon Reuters, le pays a mandaté Deutsche Bank et Morgan Stanley en vue d’un rachat optionnel d’une partie de sa dette publique. A ce stade, seul un rachat volontaire est envisagé. Dès lundi, l’Agence de gestion de la dette à Athènes devrait publier l’invitation au rachat.

De plus, les banques centrales de l’euroland devraient décider de repousser l’échéance d’obligations grecques qu’elles détiennent afin de réduire de 5.6 milliards d’euros le montant nécessaire pour maintenir le pays à flot jusqu’en 2016. Plus d’informations à ce sujet vont être communiquées dans les prochains jours.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *