Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 5 juillet

Sur le front macroéconomique, dans le cadre d’une répartition des rôles optimale, la BCE prévoit d’abaisser son taux directeur qui devrait passer de 1% à 0.75%.

Le bilan économique de la zone euro ce dernier trimestre suppose une récession au deuxième et troisième trimestre 2012. La production industrielle a chuté de 0.3% au premier trimestre et de 1% au second. Les prévisions ne sont guère optimistes puisqu’on attend un nouveau recul de 0.7% et 0.5% aux prochains trimestres. Le PIB suit la même progression avec un recul attendu de 0.2% au deuxième semestre et 0.1 au troisième.

Du côté de la dette, la France devrait emprunter 7 à 8 milliards d’euros et Madrid a annoncé la semaine dernière que l’Espagne ne pourra plus se financer aux taux actuels. Le pays procèdera à une émission d’obligations en 2015, 2016 et 2022.

Bien qu’elle n’envisage pas pour le moment de reconsidérer la note attribuée à la zone euro, l’agence de notation Standard and Poor’s s’est montrée enthousiaste quant à l’évolution de la dette en Europe.

Enfin, outre-Atlantique, après la publication de taux de chômage alarmants, on attend à présent la publication de l’indice ISM d’activité dans les services, les chiffres ADP de l’emploi dans le secteur privé et les demandes hebdomadaires d’allocation chômage.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *