Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques en bref du 20 avril

Le baril de pétrole a reculé de 83 à 80.53 dollars, avant de rebondir depuis hier matin.

Selon le président de la Bundesbank Axel Weber, la Grèce pourrait avoir besoin de 80 milliards d’euros pour sortir de la situation actuelle.

Le chaos aérien en Europe aura des conséquences économiques significatives. Il est encore trop tôt pour faire un bilan mais l’addition sera salée, et cela risque d’avoir des conséquences, à la fois sur les marchés des actions et sur l’Euro, en particulier.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *