Press "Enter" to skip to content

Les perspectives éco & forex du 20 novembre 2013

Aujourd’hui, l’agenda économique pour le forex se concentre sur l’actualité économique américaine avec, en particulier les ventes au détail et les minutes du FOMC d’octobre.

Nous prévoyons une baisse des ventes au détail (hors automobiles) de l’ordre de 0.1% pour le mois dernier, principalement liée à des facteurs nominaux comme la chute des prix de l’essence. On notera toutefois qu’en termes réels, cette diminution constitue une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des ménages américains et pourrait se répercuter sur le chiffre des dépenses personnelles sur la même période. La déception liée aux ventes au détail n’est que relative et doit être appréhendée en fonction également de la situation des consommateurs.

Les pressions inflationnistes vont par ailleurs rester normalement inexistantes ce qui a pour effet, encore, de soutenir le positionnement accommodant de la Réserve Fédérale. La baisse de l’indice CPI devrait être de 0.1% sur un mois. L’afflux de liquidités sur les marchés financiers, depuis le début de la crise, ne se traduit toujours pas par un regain d’inflation. Paradoxalement, un tel scénario ne serait à court terme pas totalement négatif pour l’économie américaine car il aurait pour effet principal d’alléger le poids de la dette pour l’administration fédérale et pour les ménages.

La séance américaine se terminera sur la publication des minutes du FOMC d’octobre qui restent un évènement majeur pour les cambistes. Le principal objectif ce soir sera de rechercher des indications sur le calendrier que souhaite mettre en place la banque centrale pour ralentir ses achats d’actifs. Le scénario qui a court sur les marchés financiers depuis quelques semaines fait état de premières mesures dans ce sens au début de l’année prochaine. Il faudra également prendre en compte un éventuel ajustement des perspectives économiques par la FED ce qui pourrait soit retarder soit avancer le tapering.

Enfin, le marché de l’immobilier américain montre encore des signes d’essoufflement, en particulier dans l’ancien avec une baisse probable de 2.6% des ventes de logements, soit un chiffre attendu à 5.15 millions d’unités en rythme annuel pour le mois dernier.

Nous prévoyons pour le marché des changes un regain de l’attentisme aujourd’hui car beaucoup d’investisseurs ne vont pas prendre position sur la paire eurodollar avant la publication des minutes du FOMC. En fonction du scénario avancé, le dollar évoluera soit à la hausse soit à la baisse. Une confirmation du tapering en début d’année prochaine influencera positivement le taux de change à court terme de la devise américaine. Nous maintenons à moyen terme notre prévision baissière pour l’eurodollar, en particulier en raison des flux à l’heure actuelle sur les marchés actions qui ont pour effet d’entraîner des ventes d’euros.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *