Les spéculations vont bon train sur le marché des changes

A l'approche du Sommet européen, nul ne sera vraiment surpris de voir les marchés financiers, et notamment le marché des changes, s'engouffrer dans un flot de rumeurs qui a pour principale conséquence d'accroître l'appétit au risque des investisseurs.

De fait, en pratique, nous assistons à une remontée de l'euro sur le marché: les investisseurs sont confiants sur l'issue de la rencontre de jeudi et vendredi et n'ont aucun doute sur la future demande d'aide de l'Espagne, ce qui va permettre à la BCE d'enclencher son programme de rachats d'obligations, sous strictes conditions. Cette nouvelle donne, déjà anticipée, va redonner aux marchés un peu de vigueur alors qu'ils sont plutôt attentistes depuis les annonces des banques centrales il y a exactement un mois.

Ceci se traduit déjà par une poussé de l'euro face aux valeurs refuge avec un gain ce matin de 0.31% face à l'USD, à seulement quelques pips du niveau de 1.30 qui est toujours l'objectif des traders, et un gain de 0.04% face au franc suisse. Dans un marché en bonne forme, le yen est aussi à la traîne face à une monnaie unique qui confirme son avance au-dessus de 102 yens avec un gain depuis l'ouverture des échanges qui atteint 0.61%.

L'indice ZEW allemand qui est attendu à 11h en léger repli, à 11 contre 12.6 précédemment, ne devrait pas remettre en cause la confiance des cambistes. Seule une déception importante à l'occasion du Sommet de Bruxelles sera en mesure de changer la donne sur le forex. Il ne faut évidemment pas s'attendre à des décisions majeures puisque les ministres des Finances ont à l'occasion de l'Eurogroupe de la semaine dernière déjà entériné les principales mesures, notamment concernant le MES. Un délai de deux ans pourrait toutefois être accordé à la Grèce, ce qui constituerait un signal positif. Des informations aussi sont attendues concernant l'Espagne qui va faire face à un référendum aux conséquences éventuellement dramatiques pour le pays.

forex en_france

A l’approche du Sommet européen, nul ne sera vraiment surpris de voir les marchés financiers, et notamment le marché des changes, s’engouffrer dans un flot de rumeurs qui a pour principale conséquence d’accroître l’appétit au risque des investisseurs.

De fait, en pratique, nous assistons à une remontée de l’euro sur le marché: les investisseurs sont confiants sur l’issue de la rencontre de jeudi et vendredi et n’ont aucun doute sur la future demande d’aide de l’Espagne, ce qui va permettre à la BCE d’enclencher son programme de rachats d’obligations, sous strictes conditions. Cette nouvelle donne, déjà anticipée, va redonner aux marchés un peu de vigueur alors qu’ils sont plutôt attentistes depuis les annonces des banques centrales il y a exactement un mois.

Ceci se traduit déjà par une poussé de l’euro face aux valeurs refuge avec un gain ce matin de 0.31% face à l’USD, à seulement quelques pips du niveau de 1.30 qui est toujours l’objectif des traders, et un gain de 0.04% face au franc suisse. Dans un marché en bonne forme, le yen est aussi à la traîne face à une monnaie unique qui confirme son avance au-dessus de 102 yens avec un gain depuis l’ouverture des échanges qui atteint 0.61%.

L’indice ZEW allemand qui est attendu à 11h en léger repli, à 11 contre 12.6 précédemment, ne devrait pas remettre en cause la confiance des cambistes. Seule une déception importante à l’occasion du Sommet de Bruxelles sera en mesure de changer la donne sur le forex. Il ne faut évidemment pas s’attendre à des décisions majeures puisque les ministres des Finances ont à l’occasion de l’Eurogroupe de la semaine dernière déjà entériné les principales mesures, notamment concernant le MES. Un délai de deux ans pourrait toutefois être accordé à la Grèce, ce qui constituerait un signal positif. Des informations aussi sont attendues concernant l’Espagne qui va faire face à un référendum aux conséquences éventuellement dramatiques pour le pays.

Toujours sur le marché des changes, le dollar américain n’est pas en reste aujourd’hui puisqu’il reprend des couleurs face au yen ce qui repousse un peu une intervention de la Banque du Japon qui sera malgré tout inévitable car, comme l’ont rappelé récemment plusieurs experts, la “guerre des devises” qui faisait la Une de l’actualité il y a deux ans a toujours cours. Le dollar affiche ce matin un gain de 0.30% face à la monnaie nippone. La devise américaine se rapproche de la moyenne mobile à 200 jours qui se situe à 79.39. Le franchissement du niveau de 78.90 devrait logiquement confirmer la tendance haussière sur la paire USDJPY. Il faudra donc être attentif aux chiffres américains de l’après-midi qui devraient être globalement bons, donc positifs pour la tendance. L’amélioration de la production industrielle est en effet attendue en progression de 0.2% en septembre tandis que les nouvelles constructions de logements devraient vraisemblablement grimper sur un mois de 20 000. On peut donc être long sur la paire dès que le niveau de 78.90 aura été franchi. Il faudra évidemment toujours penser à bien placer ses stop loss pour éviter un revirement soudain du marché qui vous fasse perdre en quelques instants beaucoup d’argent.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie