Press "Enter" to skip to content

Les surnoms des devises et des paires de devises forex

On entend souvent les traders du marché des changes parler de loonie, de cable, d’aussie, etc. Si, pour vous, cela ne signifie pas grand chose, sachez qu’il s’agit des surnoms donnés aux devises seules ou à certaines paires de devises dans le milieu. Voici un petit lexique des appellations les plus courantes.

Surnoms des devises
Généralement, lorsque l’on évoque le dollar américain, l’USD, on utilise les termes greenback ou buck. Greenback faisant référence à la couleur verte des billets émis en 1861 et buck, des amérindiens qui échangeaient des daims contre des dollars.
L’euro est surnommé fibre car les billets sont fabriqués en fibre de coton ou monnaie unique en référence à l’Union européenne.
La livre britannique est appelée sterling car, à l’époque, on pouvait l’échanger contre une once sterling d’argent.
Le dollar canadien est également appelé loonie. Cela fait référence à l’oiseau (loon) imprimé sur les pièces de monnaie canadiennes.
Le dollar néozélandais, enfin, est surnommé kiwi également en référence à l’oiseau, le kiwi, présent sur les pièces et billets.


Surnoms des paires de devises

La paire GBP-USD est également appelée cable. Cela vient du fait qu’en 1858, un cable a été posé sous l’atlantique pour transmettre les cotations du taux de change entre la livre sterling et le dollar américain.
L’EUR-GBP est généralement surnommées chunnel en référence au tunnel sous la Manche reliant l’Europe au Royaume-Uni.
La paire EUR-JPY est appelée Youpi par les traders du marché des changes. Si la raison de cette appellation n’est pas claire, on imagine que cela fait référence à la prononciation américaine d’EUPY, youpi.
La paire GBP-JPY est surnommée beast en raison de sa grande volatilité et de ses tendances pouvant aller à 3 000 pips.
Enfin, l’USD-JPY est appelée ninja sans raison clairement établie.

Cette liste n’est pas exhaustive mais ces différents surnoms sont ceux les plus utilisés par les traders du marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *