Les traders vont-il faire enfin leur retour sur le marché des changes?

L'ICAP, qui est l'un des principaux brokers inter-bancaires au monde (interdealer broker comme disent les anglo-saxons), a annoncé que les volumes de trading en décembre ont connu une hausse significative avec une progression de 3% sur les plateformes électroniques BrokerTec et EBS. Dans le détail, la plateforme BrokerTec a connu une hausse de 5% des volumes échangés tandis que la plateforme EBS a connu une baisse de 4% soit environ 91.8 milliards de dollars.

Avant d'aller toutefois plus loin et d'en tirer des conséquences, faisons le point sur ce que chacune des plateformes recouvre. La plateforme BrokerTec permet aux investisseurs de placer leur argent principalement sur les titres à revenu fixe comme les bons du Trésor américain ou encore les obligations des gouvernements européens. A l'inverse, la plateforme de trading EBS permet d'investir sur les devises via le spot forex.

trader 403

L’ICAP, qui est l’un des principaux brokers inter-bancaires au monde (interdealer broker comme disent les anglo-saxons), a annoncé que les volumes de trading en décembre ont connu une hausse significative avec une progression de 3% sur les plateformes électroniques BrokerTec et EBS. Dans le détail, la plateforme BrokerTec a connu une hausse de 5% des volumes échangés tandis que la plateforme EBS a connu une baisse de 4% soit environ 91.8 milliards de dollars.

Avant d’aller toutefois plus loin et d’en tirer des conséquences, faisons le point sur ce que chacune des plateformes recouvre. La plateforme BrokerTec permet aux investisseurs de placer leur argent principalement sur les titres à revenu fixe comme les bons du Trésor américain ou encore les obligations des gouvernements européens. A l’inverse, la plateforme de trading EBS permet d’investir sur les devises via le spot forex.

En d’autres termes, les chiffres de décembre soulignent une forte baisse de l’activité du trading sur le marché des devises. Quiconque était d’ailleurs présent sur le marché a pu s’en rendre compte en temps réel.

Selon les analystes, cette baisse est liée étroitement à un déclin de la volatilité sur le marché des devises causé principalement par les taux d’intérêt extrêmement bas pratiqués par la BCE, la FED ou encore la BoJ ce qui réduit substantiellement les mouvements des devises comme le yen, le dollar ou l’euro qui ont habituellement les faveurs des cambistes.

Les chiffres annoncés corroborent par ailleurs certains rapports de brokers forex qui ont mis en avant une chute de leur activité au cours de l’année 2012. Une faible volatilité n’a manifestement pas incité les investisseurs à prendre des positions importantes sur le marché des changes.

Cette tendance, qui entraîne un relatif désintérêt pour la spéculation des devises, pourrait encore continuer une partie de cette année selon certains experts mais le marché des changes pourrait faire plus rapidement qu’on le croit son come-back. En effet, la FED envisageant apparemment de limiter ses mesures d’assouplissement quantitatif et la BCE étant un peu plus optimiste pour l’économie de l’euroland, on pourrait voir un retour de la volatilité d’ici quelques mois et donc également les traders réinvestir le marché des changes. Entre-temps, les actifs à revenu fixe comme les obligations pourraient continuer d’engranger une hausse des volumes échangés.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie