L’euro remonte au-dessus de 111 yens

En ce vendredi, la monnaie unique européenne a profité d’une pause sur le marché des changes pour se stabiliser. La décision de politique monétaire rendue par la BCE hier n’a pas influé sur les cours. En revanche, les investisseurs ont remarqué un élan d’appétit au risque aujourd’hui suite aux bonnes données chinoises.

yen.jpg

En ce vendredi, la monnaie unique européenne a profité d’une pause sur le marché des changes pour se stabiliser. La décision de politique monétaire rendue par la BCE hier n’a pas influé sur les cours. En revanche, les investisseurs ont remarqué un élan d’appétit au risque aujourd’hui suite aux bonnes données chinoises.

En effet, la progression très importante des exportations chinoises a eu l’effet d’un booster sur le marché des changes. Toutefois, cet appétit au risque fut limité par les craintes concernant l’inflation en Chine puisque les prix à la consommation ont atteint 3,1% en mai sur un an. Cette hausse conséquente laisse présager un mouvement de la part des autorités de Pékin afin de limiter une nouvelle fois la surchauffe de l’économie.

Dans ce contexte, la monnaie unique européenne s’est stabilisée sur le marché des changes face au billet vert tandis que l’euro a franchi de nouveau la barre de 111 yens aujourd’hui. Les valeurs refuge ont opéré un léger recul après une semaine très mouvementée.

Cependant, cette pause sur le marché des changes pourrait être de courte durée puisque de nouveaux indicateurs américains sont attendus cet après-midi.

De plus, la crise de la dette des Etats reste toujours au centre des inquiétudes des marchés en dépit des propos rassurants des responsables politiques tout au long de la semaine. En visite aujourd’hui à Paris, le Premier ministre Poutine devrait réaffirmer pour la deuxième fois en quelques jours sa confiance en l’euro.

Les investisseurs vont surtout surveiller de près le sort de l’Italie puisque le pays lance une nouvelle émission obligataire. En cas de difficultés afin de financer sa dette, une nouvelle crise pourrait s’ouvrir dans la zone euro , sachant que le pays est déjà dans le collimateur des agences de notation et des analystes.

Pour finir, la banque centrale sud-coréenne a décidé hier de maintenir son principal taux directeur inchangé à 2% pour le seizième mois d’affilé.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie