L’Eurogroupe rassure le marché des changes

Contrairement à la réunion en petit comité du G4 à l'Elysée, la réunion organisée dimanche entre les différents membres de l'Eurogroupe a réussi à rassurer très largement la Bourse et le marché des changes, ce qui a permis une remontée général des devises, notamment du cours de la monnaie unique européenne. Les investisseurs ont notamment été rassurés par les propositions concrètes formulées par l'Eurogroupe, propositions qui étaient absentes de la réunion du G4.
nicolassarkozy.jpg

Contrairement à la réunion en petit comité du G4 à l’Elysée, la réunion organisée dimanche entre les différents membres de l’Eurogroupe a réussi à rassurer très largement la Bourse et le marché des changes, ce qui a permis une remontée général des devises, notamment du cours de la monnaie unique européenne. Les investisseurs ont notamment été rassurés par les propositions concrètes formulées par l’Eurogroupe, propositions qui étaient absentes de la réunion du G4.

Le plan d’action adopté ce dimanche par les Etats de la zone euro se résume en cinq points principaux que voici :
– Relancer le marché interbancaire en garantissant les prêts contractés par les banques sur le marché
– Renforcer les fonds propres des banques en entrant dans leur capital et en encourageant l’apport de fonds privés
– Eviter les faillites
– Assouplir les règles comptables
– Renforcer la coopération au sein de l’Union Européenne

Ces mesures ont été très bien accueillies par les cambistes, sachant qu’elles ont été accompagnées par l’annonce faite aujourd’hui par les banques centrales européenne, suisse et britannique d’étendre leurs actions concertées dans le cadre des accords dits de « swap » conclus avec la Réserve Fédérale américaine.

Maintenant, les marchés attendent de voir l’énoncé des plans nationaux, notamment ceux de l’Allemagne et de la France. Apparemment, l’Allemagne envisage un plan de crise tablant sur 480 milliards d’euros. De son côté, Nicolas Sarkozy a annoncé que la France s’engage sur une garantie de 360 milliards d’euros pour les banques françaises.

Le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, qui appelait de ses vœux une action concertée au plan européen a salué le plan d’action adopté par l’Europe et s’est voulu rassurant, allant jusqu’à avancer que « le pic de la crise est peut-être derrière nous ».

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie