Press "Enter" to skip to content

L’EUR/USD monte un peu dans un marché anxieux

Peu d’indicateurs macroéconomiques attendus aujourd’hui qui devraient influencer les cours du FX. Les indicateurs publiés ce matin en Asie ont suffi à insuffler une tendance assez négative à la fois sur les marchés actions et sur le marché des changes.

En effet, les craintes continuent de se renforcer au sujet d’un ralentissement de la reprise économique mondiale. De nouveaux signes sont venus plaider dans ce sens aujourd’hui puisque le PIB japonais a augmenté moins que prévu à un moment où les autorités de Tokyo s’inquiètent beaucoup du taux de change du yen.

Sur le deuxième trimestre, le PIB japonais a enregistré une croissance complètement atone qui rappelle la croissance du début des années 90, plafonnant difficilement à 0,1% par rapport au premier trimestre. En rythme annualisé, la croissance japonaise a été seulement de 0,4%.

Ces mauvais chiffres ont, au grand dam de la Banque du Japon , continué de profiter au yen qui s’affichait ce matin en progression face aux principales monnaies. Ainsi, le dollar reculait à 85.74 yens tandis que l’euro limitait ses pertes à 109.85 yens, sous l’effet de la bonne hausse du PIB allemand publié vendredi dernier.

Les rumeurs continuent d’enfler sur le marché des changes quant à une intervention des autorités japonaises afin de protéger le secteur des exportations. Cependant, les traders ne semblent pas croire pour l’instant à une telle possibilité ce qui explique la hausse du yen.

La paire EUR/USD progresse légèrement dans un climat assez difficile sur le marché des changes. Ainsi, l’euro évoluait autour de 1.2812 dollar ce matin. Il y avait quelques pips à gagner ce matin du côté de la paire EUR/USD. A terme, la prudence reste de rigueur car, comme l’a rappelé lors d’un déplacement en Asie ce week-end Patrick Honohan, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE , la reprise dans la zone euro reste progressive et très différenciée. Alors que l’Allemagne affiche une croissance asiatique, pour reprendre le terme employé par le Figaro, la Grèce continue d’afficher une croissance nettement négative.

Plusieurs indicateurs économiques majeurs sont attendus demain, notamment le baromètre ZEW allemand pour la zone euro et surtout les prix à la production et la production industrielle outre-Atlantique. Des mouvements sont donc attendus sur l’EUR/USD.

Enfin, sur le marché des matières premières, l’or continue largement son ascension alors que les craintes ne s’affaiblissent pas. Ainsi, tôt ce matin, l’once d’or a fait un bond à 1224.60 dollars, son plus haut point depuis un mois et demi. La progression de l’or devrait incontestablement se poursuivre dans les mois à venir.

Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *