Press "Enter" to skip to content

L’OPEP a décidé d’étendre son plan de réduction de la production de pétrole

Les membres et les non-membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole ont décidé d’étendre leur plan visant à réduire la production de pétrole mondiale. Comme cela impacte généralement les cours de l’or noir et les devises du forex corrélées, nous vous proposons de décrypter cette importante réunion aujourd’hui.

Retour sur la réunion
En novembre dernier, les membres et non-membres de l’OPEP ont décidé de mettre en place un plan visant à réduire la production quotidienne de pétrole. A partir de janvier 2017 et pour 6 mois, tous les pays se sont engagés à limiter la production à 32,5 millions de barils par jour. A cette époque, ils émettaient déjà l’idée de prolonger cet accord de six mois supplémentaires en fonction des conditions du marché et des perspectives.
Nous sommes désormais à la fin du mois de mai et les résultats de cet effort n’ont pas permis un rééquilibrage significatif du marché. Le prix du brut ne s’est guère amélioré. Sans surprise, lors de cette nouvelle réunion, les membres et non-membres de l’OPEP ont donc prolongé l’accord de réduction pour une durée de neuf mois.


Comment les prix du pétrole ont-ils réagi ?

Avec les discours des différents membres et non-membres de l’OPEP et l’extension de la réduction de la production de neuf mois, on s’attendait à ce que les marchés accueillent la nouvelle positivement or ce ne fut pas le cas. En effet, les principaux acteurs ont été déçus car beaucoup d’entre eux s’attendaient à une réduction plus importante ou à une extension de la mesure visant à réduire la production de 12 mois.
Avec cela, les cours du pétrole ont encore chuté. Ils enregistrent même leur glissade la plus importante depuis début mars. Actuellement les cours de brut se situent à 51,46$ le baril.

Et maintenant ?
Si la nouvelle mesure « fait l’affaire » comme semble le penser la majorité des personnes présente lors de cette réunion de l’OPEP, les principaux producteurs de pétrole pourraient retrouver des couleurs en 2018.
Le problème, cependant, reste que le plan actuel n’incitera pas à la stabilité des prix à moins que l’OPEP ne présente une sorte de stratégie de sortie. L’organisation a tout de même précisé qu’elle ferait tout le nécessaire pour arriver au rééquilibrage du marché.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *