L’or chouchouté par le régime de Pékin

Parmi les nombreux facteurs explicatifs de la baisse du dollar cette semaine, les analystes du marché des changes ont mis en avant notamment la hausse importante de l'or. En effet, l'once d'or a dépassé cette semaine le seuil psychologique de 1000 dollars.
or.jpg

Parmi les nombreux facteurs explicatifs de la baisse du dollar cette semaine, les analystes du marché des changes ont mis en avant notamment la hausse importante de l’or. En effet, l’once d’or a dépassé cette semaine le seuil psychologique de 1000 dollars.

En y regardant de plus près, rien ne justifiait une telle remontée du prix de l’or sur les marchés. En effet, les taux directeurs devraient rester stables à leur niveau actuel, comme l’a notamment laissé entendre la Fed. De plus, le prix du pétrole a quelque peu diminué par rapport à la fin du mois d’août, évoluant aux alentours de 70 dollar le baril à New York contre 75 dollars le mois dernier. Enfin, même si la devise américaine a accumulé les contre-performances cette semaine face à presque toutes les monnaies du marché des changes, le dollar ne va pas si mal au regard de l’US Dollar Index. Cet indicateur mesure la valeur de la devise américaine par rapport à un panier de devises et, surprise, cet indice est plus au haut qu’au début du mois d’août. En fait, la seule zone d’ombre reste l‘inflation qui inquiète toujours autant les investisseurs. Même si la consommation des ménages est faible et les salaires baissent sous la pression du chômage, les injections de liquidités dans l’économie américaine par la banque centrale pourraient avoir des conséquences inflationnistes, ce qui peut éventuellement expliquer la hausse du prix de l’or.

Cependant, de telles craintes concernant l’inflation ne se sont pas matérialisées et restent pour le moment hypothétique. Par conséquent, il convient de regarder du côté de la Chine – une nouvelle fois – pour mieux comprendre cette hausse spectaculaire de l’or. Dimanche dernier, un responsable du parti communiste chinois, Cheng Siwei, peu connu des occidentaux, a mis le feu aux poudres en déclarant que la Chine est « consternée par le recours aux mesures non conventionnelles (…) L’attitude de la Fed oblige la Chine à revoir sa politique de réserves monétaires ». Ce n’est une surprise pour personne : depuis des mois, la Chine cherche à diversifier ses réserves en ayant recours à plusieurs moyens, notamment le stockage massif de matières premières ou encore l’échange de swaps avec d’autres pays émergents. Bien sûr, aucun analyste ne s’attend à ce que Pékin abandonne le dollar, ce qui serait stratégiquement suicidaire. Pékin cherche simplement à réduire sa dépendance vis à vis d’une monnaie qui instille de plus en plus le doute en assurant ses arrières par la diversification de ses réserves. L’or est évidemment une solution pour le régime communiste chinois. Il faut, par conséquent, s’attendre à ce que le prix de l’once d’or continue de progresser dans les mois qui viennent du fait de la pression exercée sur le marché par la Chine.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie