MarketPulse Europe: Les banques mènent le rebond en Europe

MarketPulse Europe: Les banques mènent le rebond en Europe

Investing.com – Les banques mènent la reprise des actions européennes lundi, alors que l’espoir que la Banque centrale européenne agisse pour soutenir l’économie en perte de vitesse dans la zone euro grandit.

On espère de plus en plus que la BCE redynamisera l’un de ses outils de la période de crise, les opérations de refinancement ciblées à long terme, ou TLTRO, afin de permettre aux banques de maîtriser des coûts de financement extrêmement bas qui contribueront à maintenir l’activité de prêt rentable dans un environnement de taux d’intérêt proches de zéro. La BCE a actuellement plus de 700 milliards d’euros d’encours de ce type sur quatre ans, mais n’en a pas émis de nouveaux depuis près de deux ans.

À 04h45 HE (09h45 GMT), l’indice Euro STOXX Banks a progressé de 1,6%, tandis que l’indice de référence Euro Stoxx 50 était en hausse de 1,1% à 3 168,45.

Un membre du conseil d’administration de la Banque centrale européenne, Luis de Guindos, a déclaré lundi que la BCE n’avait pas encore précisé quand et comment elle mènerait de nouvelles opérations, mais avait déclaré dans un discours qu’un « degré élevé de persévérance » est essentiel », ce qui suggère fortement que la banque centrale ne laissera pas les TLTRO existants expirer sans une sorte de remplacement. Le principal encours de TLTRO, à 379 milliards d’euros, devrait expirer en juin 2020. Selon Bloomberg, de Guindos a déclaré que le programme TLTRO serait analysé « dans les prochains mois ».

Comme ce sont les banques espagnoles et italiennes qui ont le plus utilisé les fonds TLTRO pendant la crise, ce sont aussi elles qui sont le plus vulnérables à la perte de leurs avantages. Les banques espagnoles et italiennes se sont mieux comportées ce matin, avec Unicredit (MI: CRDI), Intesa Sanpaolo SpA (MI: ISP) et BBVA (MC: BBVA) en hausse.

Les banques du nord de l’Europe, qui n’ont pas autant besoin du filet de sécurité de la BCE, ont également augmenté. Dans le passé, eles avaient tendance à souffrir davantage des effets secondaires des TLTRO – une surabondance de liquidités qui plafonne les marges de crédit et les bénéfices. Mais la Commerzbank allemande (DE: CBKG) et la Deutsche Bank (DE: DBKGn) étaient toutes les deux en hausse, de même que BNP Paribas (PA: BNPP), probablement un reflet des rumeurs selon lesquelles la BCE s’attachera davantage à faire en sorte qu’une nouvelle série de mesures de soutien à long terme ne crée pas également une stagnation à long terme des taux d’intérêt en euros.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie