Press "Enter" to skip to content

Mois d’août déprimant pour le rouble?

En ce début des échanges européens, le rouble s’affichait en léger recul par rapport à son niveau d’hier, après avoir atteint un plus haut depuis près de dix semaines face au dollar américain. Le rouble a profité de la hausse soutenue des prix du baril de pétrole et de la hausse de la paire EUR/USD afin de se renforcer. Cependant, les analystes du marché des changes restent très prudents sur l’avenir de la devise russe. Plusieurs facteurs invitent à la prudence:

– Le rouble pourrait perdre du terrain dans les jours qui viennent à l’approche d’un nouveau mois. En effet, les exportateurs russes pourraient accroître la demande de devises étrangères en raison de l’approche d’un nouveau mois. Cette accroissement de la demande laisse envisager une hausse du panier de devises pris en compte par la Banque de Russie face au rouble.Jusqu’à présent, le rouble avait profité d’une forte demande de conversion de dollars et d’euros en devise locale en raison de la fin du mois de juillet.

– Bien que le baril de pétrole évolue autour de 76 dollars depuis quelques jours, en nette hausse, les semaines à venir pourraient être tendues pour le marché des matières premières. Pour l’instant, les prix du baril ont surtout été soutenus par les bons résultats trimestriels des géants pétroliers mais les craintes d’un ralentissement économique en Europe et aux Etats-Unis pourraient peser sur la demande.

– L’été et spécialement le mois d’août n’ont jamais été propices à une hausse du rouble. En témoignent la crise de la dette en 1998 en Russie et la Guerre avec la Géorgie dix ans plus tard. Les investisseurs sombreraient presque dans la superstition et s’attendent à un mois d’août assez mauvais pour le rouble. Par conséquent, c’est l’attentisme qui domine sur les marchés financiers.

En définitive, les analystes du marché des changes déconseillent fortement de prendre des positions courtes sur le panier de devises étrangères pris en compte par la banque centrale. Le potentiel de rebond du rouble d’ici à la rentrée de septembre est très faible. La rentrée prochaine pourrait aiguiller davantage les investisseurs.

En tout cas, selon une enquête publiée par Reuters, le panel d’économistes interrogés reste très confiant sur les perspectives à long terme du rouble qui devrait continuer son renforcement face aux devises majeures.

Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !


Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *