Press "Enter" to skip to content

Négocier la décision de la banque centrale du Canada du mois de mai

Le dollar canadien devrait avoir une semaine agitée sur le marché des changes. La banque centrale du pays rendra, en effet, sa décision concernant les taux d’intérêt pour le mois de mai. Pour vous aider à optimiser votre prise de pips forex, voici notre habituel guide de trading.

Des données économiques mitigées
D’une manière générale, les dernières données économiques canadiennes ont montré du bon et du moins bon. La croissance et le sentiment des entreprises sont relativement optimistes pendant que l’inflation reste inférieure aux estimations.
L’Indice des Prix à la Consommation s’est établi à 1,6%, il est donc en baisse sur une base annuelle par rapport aux mois de mars et avril de l’année précédente. L’objectif de la BoC se situe à 2% et leurs prévisions à 1,7% pour la fin du deuxième trimestre 2017. Fort de ce constat, les responsables de la banque centrale du Canada pourraient mettre en évidence ce point noir dans la prochaine déclaration.
En plus de cela, le rythme de la croissance de l’emploi a ralenti en avril. Les emplois à plein temps plein ont diminué pendant que ceux à temps partiel ont augmenté. Le salaire moyen a, quant à lui, progressé de seulement 0,15%.

La déclaration d’avril a été neutre
Le gouverneur Poloz s’était montré un peu moins dovish dans la déclaration du moins d’avril alors que précédemment il l’était davantage. Il a même expliqué de manière très claire qu’il ne réduirait pas les taux d’intérêt pour le moment en raison d’une potentielle bulle spéculative du marché du logement dans le pays.


Réaction de la paire USD-CAD

Généralement, la réaction du dollar canadien aux déclarations de taux est haussière car il y a un décalage entre l’annonce et le communiqué de presse. Concrètement, la paire USD-CAD tend à se consolider à la sortie de la déclaration puis à se maintenir jusqu’à la session américaine.

La réunion de l’OPEP pourrait compliquer les choses
Les traders amateurs de pétrole attendent non sans impatience la réunion de l’OPEP prévu le 25 mai. Il se murmure, en effet, que les membres de l’organisation pourraient rallonger le plan visant à réduire la production de pétrole mondiale de neuf mois.
Cet événement pourrait être positif pour le cours du pétrole et le dollar canadien positivement corrélé. Quoiqu’il en soit, la réunion de l’OPEP pourrait limiter la réaction des marchés à la décision de taux de la BoC et stimuler la prise de profits sur le forex.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *