Négocier la publication du rapport sur l’emploi australien de mai

Le Bureau Australien des Statistiques publiera demain 15 juin, le rapport sur les emplois du mois de mai. Si vous envisager de négocier cet événement sur le marché des changes, voici de quoi vous aider à optimiser votre prise de pips.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
L’économie australienne a généré une augmentation nette de l’emploi de 37 400 sur la période d’avril. Ce fut une bonne surprise car le consensus parmi les économistes se situait autour d’une petite progression de 4 500. Cependant, la croissance de l’emploi du mois d’avril a été plus lente que celle du mois de mars même si les chiffres de ce mois ont légèrement été revus à la baisse (60 000 contre 60 900 initialement).
Autre détail décevant du rapport, le fait que la croissance enregistrée au mois d’avril repose sur une augmentation de 48 960 des emplois à temps partiel. Les emplois à temps plein ont, quant à eux, reculé de 11 600. Notez qu’il s’agit de la première perte des emplois à temps plein après deux mois consécutifs de hausse nette.
Autre détail, le taux de chômage désaisonnalisé a baissé à 5,7% en avril au lieu de stagner à 5,9%. Il s’agit de la lecture la plus basse depuis janvier 2017. Le taux de participation enfin, est resté stable à 64,8% soit sa meilleure lecture depuis juillet 2016.
Dans l’ensemble, le rapport sur l’emploi australien du mois d’avril a été bon. La seule déception repose sur la perte nette d’emplois à temps plein. Sur le marché des changes, le dollar AUD a logiquement progressé.
dollar australien_forex
Le Bureau Australien des Statistiques publiera demain 15 juin, le rapport sur les emplois du mois de mai. Si vous envisager de négocier cet événement sur le marché des changes, voici de quoi vous aider à optimiser votre prise de pips.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
L’économie australienne a généré une augmentation nette de l’emploi de 37 400 sur la période d’avril. Ce fut une bonne surprise car le consensus parmi les économistes se situait autour d’une petite progression de 4 500. Cependant, la croissance de l’emploi du mois d’avril a été plus lente que celle du mois de mars même si les chiffres de ce mois ont légèrement été revus à la baisse (60 000 contre 60 900 initialement).
Autre détail décevant du rapport, le fait que la croissance enregistrée au mois d’avril repose sur une augmentation de 48 960 des emplois à temps partiel. Les emplois à temps plein ont, quant à eux, reculé de 11 600. Notez qu’il s’agit de la première perte des emplois à temps plein après deux mois consécutifs de hausse nette.
Autre détail, le taux de chômage désaisonnalisé a baissé à 5,7% en avril au lieu de stagner à 5,9%. Il s’agit de la lecture la plus basse depuis janvier 2017. Le taux de participation enfin, est resté stable à 64,8% soit sa meilleure lecture depuis juillet 2016.
Dans l’ensemble, le rapport sur l’emploi australien du mois d’avril a été bon. La seule déception repose sur la perte nette d’emplois à temps plein. Sur le marché des changes, le dollar AUD a logiquement progressé.


A quoi s’attend-on cette fois ?

Le consensus général parmi les économistes indique que l’économie australienne devait avoir généré 10 000 emplois au mois de mai. Le taux de chômage et le taux de participation pourraient stagner respectivement à 5,7% et 64,8%.
Jetons un œil sur les indicateurs avancés disponibles pour savoir si les projections ont des chances de se réaliser.
L’Indice PMI relatif à la fabrication a reculé de 4,4 points, il se situe à 54,8. Le sous-indice emploi est également tombé mais dans une moindre mesure, -1,7 points à 54,2.  
L’Indice relatif à la construction a, quant à lui, progressé de 4,8 points pour se situer à 56,7. Le sous-indice emploi s’est en plus amélioré de 5 points à 54,6, il y a donc une forte croissance de l’emploi dans le secteur de la construction.
L’Indice de performance des Services reculent quant à lui de 53 à 51,5. Le sous-indice emploi a subi le même sort, il est passé de 51,9 à 49,2 soit un chiffre inférieur à 50 ce qui révèle une contraction du secteur.
Enfin, l’Indice d’emploi de l’enquête mensuelle menée auprès des entreprises par la banque nationale australienne (NAB) est passé de 7 points à 6 points au mois de mai. Malgré cette baisse, les commentaires indiquent qu’une lecture de 6 points est toujours bien au dessus de la moyenne à long terme. La lecture est donc conforme à l’augmentation récente de la croissance de l’emploi dans le pays.

Si vous envisager de négocier l’événement, gardez en tête qu’une lecture meilleure que prévu du rapport sur l’emploi provoque généralement une hausse du dollar australien. En revanche, lorsque les chiffres sont inférieurs aux attentes, on assiste souvent à une vente massive de dollar AUD.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie