Press "Enter" to skip to content

PAROLE D’EXPERT: “Le GBP/USD devrait donc rester dans un range compris entre 1.55 et 1.58, avec une préférence pour une montée vers 1.58”

1. Bonjour Adrien! Les investisseurs particuliers font leur rentrée sur le forex, quels sont les grands mouvements qu’on peut attendre pour les cross majeurs?

L’EUR/USD sera définitivement une des paires stars de la rentrée, il faudra surveiller notamment les mouvements de la banque centrale européenne, la FED, ainsi que les élections présidentielles en Allemagne. Pour ma part, je ne pense pas que l’euro passera au dessus des 1.3450 dollar.

Cependant, le moindre changement de l’un de ces trois facteurs pourra amener un mouvement plus important.

Il faudra ensuite surveiller le câble. En effet, le marché anglais est fortement boosté par les bons chiffres économiques de cet été, où l’on a vu le câble rebondir sur les 1.48.

L’économie britannique va beaucoup mieux et un canal haussier s’est depuis dessiné.

Le GBP/USD devrait donc rester dans un range compris entre 1.55 et 1.58, avec une préférence pour une montée vers 1.58 (encore une fois suspendue aux décisions de la FED).

2. La FED est en ligne de mire avec sa réunion de septembre. Pensez-vous vraiment que la réduction des achats d’actifs par la banque centrale américaine va être acté à ce moment-là? Comment un tel scénario pourrait-il se traduire sur l’euro/dollar?

Pour ce qui est de la FED, la situation est un peu plus compliquée que ce qu’elle n’y parait.

Pour l’instant les objectifs fixés par la banque centrale américaine pour un retrait du programme de rachat d’actifs ne sont toujours pas atteints. Pour rappel, ils étaient un taux de chômage inférieur à 7%, ainsi qu’une croissance comprise entre 2.3% et 2.6%.

Cependant, l’économie américaine s’est énormément améliorée cet été, au point de remettre en question ces objectifs.

La dernière réunion nous a néanmoins appris plusieurs choses. A savoir qu’on a maintenant la certitude que le programme se ralentira au moins d’ici la fin de l’année, puis bien plus important, l’officialisation que deux courants différents sont bel et bien en place au sein de la FED. La pression de ceux qui pensent qu’il est temps de ralentir les rachats d’actif se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que l’économie américaine s’améliore.

En ce qui me concerne, je pense que septembre sera encore un peu tôt pour ralentir le programme, cependant un tel scenario se traduirait par un repli massif de l’EUR/USD, car le dollar se renforcerait d’un coup (il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui ce sont plus de 85 milliards de dollars qui sont injectés tous les mois par la FED). Dans ce cas on pourrait revenir rapidement vers les 1.28.

3. On assiste depuis quelques semaines à une forte chute de certaines devises émergentes, en témoigne l’évolution de la roupie indienne cet été. Faut-il s’attendre à un mouvement durable?

Le mouvement est définitivement durable. Les devises émergentes sont victimes d’une sortie de capitaux massive.

La faute aux marchés européens et américains en pleine amélioration.

Les investisseurs avaient délaissé les actifs des pays développés aux profits d’actifs au rendement plus élevé dans les pays émergents. Aujourd’hui avec la reprise de l’économie, c’est l’inverse qui se produit.

Ce mouvement ne fait donc que commencer et rien ne devrait vraiment se mettre en travers, en effet, une devise faible avantage les pays émergents car elle diminue le poids de leur dette, et pourrait amener également un regain de compétitivité. Comme au Brésil par exemple où le gouvernement s’était plaint en début de crise de l’impact d’un REAL trop fort.
 

Apres avoir étudié la finance de marché aux Etats-Unis et diplômé d’un MBA en finance de marché de la Saint John’s University de New York, Adrien Cohen se dirige dans un premier temps vers la gestion de private equity et fusion-acquisition outre-Atlantique, puis se tourne finalement vers l’industrie du courtage avec IG. Apres y avoir passé près de deux ans et demi, il décide de rejoindre ETX Capital afin de devenir responsable du desk français.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *