Press "Enter" to skip to content

Prévision EURCHF: Le cours plancher a toutes les chances de résister

Le cours plancher instauré par la Banque Nationale Suisse en 2011 à 1.20 devrait se maintenir dans les prochains mois avec une évolution plutôt sur la période 3 à 6 mois autour de 1.24, avec modification possible en cas de bouleversement économique dans la zone euro.

En dépit d’indicateurs macroéconomiques pour l’Union qui soulignent un ralentissement de la reprise économique en cette fin d’année, en particulier dans les pays core, la politique monétaire très accommodante de la BCE et le maintien du programme OMT constituent des facteurs essentiels pour que la zone continue à attirer du capital.

A l’inverse, le statut de valeur refuge du franc suisse est moins prégnant. Le contexte économique global est meilleur et surtout, les flux de capitaux sortant de la Confédération, du fait de changements au niveau du secret bancaire sur la place de Genève, devraient contribuer dans les prochains mois à diminuer la demande de francs suisses de la part des investisseurs. Le bras de fer entre la Confédération et plusieurs pays occidentaux, en tête les Etats-Unis, la France et l’Allemagne, sur la question sensible de la fraude fiscale a eu des répercussions notables sur le cours de l’EURCHF et des autres paires en CHF.

En termes de valeur du franc suisse sur le forex, les estimations varient entre les banques mais un consensus est trouvé avec une sur-évaluation de près de 7% du CHF face à l’EUR. La conséquence de ce mouvement est aussi à trouver dans le fait que la Confédération est face à une situation de déflation, ce qui n’est d’ailleurs pas loin d’être le cas de la zone euro bien que la BCE nie une telle évolution.

A court et moyen terme, la tendance est plutôt haussière pour l’EURCHF bien que sur le long terme, la paire reste dans un range de plusieurs centaines de pips. La possibilité d’une cassure du cours plancher à 1.20 qui avait été envisagé par plusieurs spéculateurs semble de moins en moins probable et constitue un trade à fort potentiel de pertes. Il est en revanche possible que la banque centrale suisse envisage, en fonction de l’évolution économique locale, et avec un retour à une inflation positive, le retrait l’an prochain de ce niveau plancher. Il est cependant trop tôt pour s’avancer et il faudra attendre les prochaines prévisions pour 2014 de la Banque Nationale Suisse, en décembre, pour avoir de plus amples informations validant ce scénario.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *