Press "Enter" to skip to content

Prévision forex – Divergence de politique monétaire entre la Norvège et la Suède

Nous nous attendons à une baisse des taux de 25 points de base en décembre par la Riksbank, permise par le niveau actuel de l’inflation dans le pays. Les chiffres récemment publiés à propos de l’évolution des prix confirment une modération de la hausse, permettant une plus grande marge de manoeuvre à la banque centrale. Avant la réunion de décembre, les données du PIB au T3 seront publiées le 29 novembre.

La banque centrale suédoise n’a, dans ce contexte économique, d’autre choix que d’agir, ce qui va créer automatiquement des opportunités d’investissement sur le forex pour les paires EUR/SEK et NOK/SEK.

La divergence de politique monétaire entre la Suède et la Norvège va se traduire par un maintien des taux inchangés par la Norges Bank le 17 décembre prochain sachant que l’inflation core est stable à 1.9% sur un an et que la NOK est à un niveau inférieur sur le marché des changes par rapport aux prévisions formulées par la banque centrale en septembre.

La paire NOK/SEK devrait, de faire, poursuivre sa tendance haussière entamée depuis janvier dernier mais accentuée par ces nouvelles perspectives de politique monétaire.

Le risque principal pour cette paire de devises, à l’approche de la fin d’année, est la baisse forte de la liquidité sur le marché scandinave sous l’effet du dé-bouclage des positions par les investisseurs institutionnels, avec pour effet une accentuation de la volatilité.

Nous nous attendons également à une poursuite de l’appréciation de l’EUR/SEK sur le marché des changes d’ici la fin de l’année avec un objectif à 9.00. Le mouvement haussier actuellement à l’oeuvre a été initié il y a quinze jours sous l’effet de statistiques suédoises moins bonnes que prévu. Les investisseurs ont aussi réagi à l’adaptation des taux dans la zone euro. A moyen et long terme, le scénario pour l’EUR/SEK plaide plutôt pour une baisse du taux de change.

En effet, la Suède n’est pas le seul pays à envisager de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire et à avoir une inflation très basse. La zone euro est dans une situation similaire et de nouvelles options pour soutenir l’économie sont sur la table à en croire les responsables de Francfort, en particulier des taux négatifs.

Dans ces circonstances, à moyen et long terme, le scénario le plus probable est à la baisse pour cette paire de devises avec un retour vers 8.50 dans le courant de l’année prochaine après le rallye de fin d’année qui a commencé.

Le risque est également important d’assister à une baisse des volumes dans les semaines à venir, ce qui peut se traduire par davantage de volatilité et de plus grandes difficultés pour prendre position sur le marché.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *