Press "Enter" to skip to content

Rebond du real brésilien face au dollar

Alors que le real brésilien a plutôt suivi une pente descendante ces dernières semaines face au dollar, sur fond d’inquiétudes concernant le système financier mondial, la devise du Brésil s’est reprise hier en progressant de 1,4%. Le real brésilien s’est ainsi inscrit à 2,28 pour un dollar. Ce rebond de la devise du Brésil s’explique par l’intervention massive de la banque centrale brésilienne, qui est intervenue hier à trois reprises afin d’injecter des liquidités. C’est la première intervention d’une telle envergure depuis plus de cinq ans au Brésil.

Bien que l’intervention de la banque centrale brésilienne ne fut pas coordonnée avec celle des banques centrales occidentales qui ont abaissé hier au même moment leurs taux, la banque centrale brésilienne est intervenue le même jour ce qui a permis de rassurer les investisseurs.

La monnaie unique européenne profite d’ailleurs toujours de cette première mesure des banques centrales puisqu’elle poursuit son renforcement ce matin sur le marché des changes. Les cambistes sont au moins temporairement rassurés. De plus, l’activisme des gouvernements, que ce soit le plan prévu par le gouvernement Berlusconi ou encore l’injection de fonds dans les banques britanniques par le gouvernement Brown, les Etats européens s’évertuent à rassurer par tous les moyens les investisseurs.

Outre atlantique, la situation est différente puisqu’un plan a déjà été adopté. Les cambistes attendent désormais de voir de quelle manière il sera mis en œuvre. Hier, lors d’une conférence de presse, Henry Paulson a d’ailleurs rappelé qu’une prise de participation dans certaines banques est une possibilité que lui confère le plan voté par le Congrès. En effet, de nombreux responsables de l’administration Bush partent du constat que les injections massives de liquidités sur le marché bancaire, tout comme les baisses de taux, rencontrent peu de succès et ne restaurent pas sur le long terme la confiance.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *