Press "Enter" to skip to content

Récession dans plusieurs pays de la zone euro

L’annonce de l’entrée en récession de plusieurs pays de la zone euro a définitivement douché, en début d’échanges européens, les espoirs des cambistes. En effet, plusieurs pays, dont la France et l’Espagne, ont annoncé leur entrée officielle en récession, poussant ainsi la monnaie unique européenne à la baisse face au dollar sur le marché des changes.

Au premier trimestre, la croissance espagnole a reculé de 1,8% par rapport au dernier trimestre de 2008 tandis que la France a annoncé une chute de 1,2% au premier trimestre et l’Allemagne, première économie de la zone euro, une baisse de 3,8%, plus importante que prévu.

Ces nouvelles ont inquiété les investisseurs du marché des changes qui constatent que la dégradation de l’environnement économique dans la zone euro est beaucoup plus importante qu’outre atlantique. Du fait de la crise et d’une forte chute de l’inflation, confirmée à 0,6% en avril, la Banque Centrale Européenne pourrait être tentée de laisser ses taux inchangés, à 1%.
 
Suite à l’assombrissement des perspectives économiques dans la zone euro, le dollar, profitant de son statut de valeur refuge, a commencé à reprendre la main sur le marché des changes. Pour autant, la prudence est de mise puisqu’une batterie d’indicateurs américains est attendue à partir de 12h30 GMT. Il s’agit notamment des prix à la consommation pour le mois d’avril, de la production industrielle et de la confiance des consommateurs américains. Par conséquent, il conviendra de bien guetter les indicateurs économiques en question afin de bien placer ses ordres.

Enfin, la devise britannique, après avoir fortement chuté face au dollar et à l’euro suite à la publication mercredi du rapport trimestriel sur l’inflation de la Banque d’Angleterre, s’est reprise aujourd’hui.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *