Résistance inattendue du shekel face au dollar

Dans nos différents éditoriaux, la rédaction de forex.fr essaie au maximum de faire découvrir à ses lecteurs de nouveaux aspects du trading sur le marché des changes. Cela passe notamment par des zooms sur certaines devises émergents sur le marché des changes. Appelées aussi bien devises émergentes que devises exotiques, ces monnaies sont à surveiller de près par les investisseurs désirés de faire de bonnes affaires. Il y a encore quelques mois, la couronne tchèque et la couronne islandaise avaient la faveur des traders. Désormais, elles subissent de plein fouet l'aversion pour le risque des investisseurs en raison de la crise financière.

Aujourd'hui, nous vous proposons de nous focaliser sur une devise qualifiée d'émergente mais qui connait une certaine stabilité sur le marché des changes depuis quelques années. Il s'agit en l'occurrence du shekel israélien. En effet, alors que toutes les devises émergentes s'inscrivent en forte chute sur le Forex, la résistance du shekel est presque inattendue. Certes, le dollar continue de se raffermir, aussi bien auprès de la devise de l'euroland qu'auprès des devises exotiques comme le real brésilien. Le shekel n'échappe évidemment pas à ce mouvement de grande ampleur, puisque le dollar a augmenté de plus de 7% depuis le début du mois de novembre face au shekel, faisant approcher le taux de change du dollar et du shekel aux alentours de 4 shekels ces derniers jours.
shekel.jpg

Dans nos différents éditoriaux, la rédaction de forex.fr essaie au maximum de faire découvrir à ses lecteurs de nouveaux aspects du trading sur le marché des changes. Cela passe notamment par des zooms sur certaines devises émergents sur le marché des changes. Appelées aussi bien devises émergentes que devises exotiques, ces monnaies sont à surveiller de près par les investisseurs désirés de faire de bonnes affaires. Il y a encore quelques mois, la couronne tchèque et la couronne islandaise avaient la faveur des traders. Désormais, elles subissent de plein fouet l’aversion pour le risque des investisseurs en raison de la crise financière.

Aujourd’hui, nous vous proposons de nous focaliser sur une devise qualifiée d’émergente mais qui connait une certaine stabilité sur le marché des changes depuis quelques années. Il s’agit en l’occurrence du shekel israélien. En effet, alors que toutes les devises émergentes s’inscrivent en forte chute sur le Forex, la résistance du shekel est presque inattendue. Certes, le dollar continue de se raffermir, aussi bien auprès de la devise de l’euroland qu’auprès des devises exotiques comme le real brésilien. Le shekel n’échappe évidemment pas à ce mouvement de grande ampleur, puisque le dollar a augmenté de plus de 7% depuis le début du mois de novembre face au shekel, faisant approcher le taux de change du dollar et du shekel aux alentours de 4 shekels ces derniers jours.

Cependant, comparé à d’autres devises comme le florin hongrois ou encore le rand sud africain qui ont fortement perdu du terrain depuis le début de l’année face à la devise américaine, le shekel n’a perdu que 3,2% sur toute l’année 2008. Mieux encore, le shekel a gagné 18% face au dollar depuis 2005, en faisant l’une des plus fortes devises émergentes au monde.

A la faveur du dynamisme de l’économie israélienne, de la gestion exemplaire affichée par la banque centrale, de l’augmentation des réserves de devises et de la restructuration de l’appareil bancaire depuis 2003, le shekel s’est renforcé sur le marché des changes à tel point qu’un marché du Forex shekel est apparu attirant de plus en plus massivement les traders en quête d’opportunités.

Bien sûr, même si les banques israéliennes n’ont pas contracté de crédits à risque, l’économie israélienne commence à ressentir les effets de la récession mondiale. Par exemple, l’indice de confiance des consommateurs a atteint son plus bas niveau depuis 2003 et les israéliens s’attendent à une détérioration du marché du travail dans les six mois. Cela a conduit le gouvernement à réviser à la baisse les prévisions de croissance, qui sont passées de 5% à 4,7% pour 2008.

Pour autant, le shekel se maintient brillamment. Ce maintien est notamment dû au rapatriement des fonds vers Israël, phénomène qui bénéficie également au dollar et au yen. De plus, la bonne gestion de la banque centrale est saluée à maintes reprises : les réserves de change ont augmenté de 7% en l’espace d’un mois alors que la plupart des banques centrales connaissent une chute des réserves et les injections massives de liquidités ont également rassurés les investisseurs. La baisse des taux qui a été effectuée récemment par la banque centrale israélienne a, de l’avis de plusieurs experts, affaibli la devise israélienne qui serait à un niveau beaucoup plus haut autrement face au dollar.

En dépit d’un affaiblissement sur le court terme, la plupart des économistes et de nombreux traders parient sur le moyen et long terme sur un rebond du shekel sur le marché des changes, au fur à mesure que le dollar et l’euro s’affaibliront du fait du ralentissement de la croissance et de leurs déficits budgétaires.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie