Press "Enter" to skip to content

Trader la publication du PIB Q3 de la Nouvelle Zélande

Vous cherchez un événement susceptible de créer des remous sur le marché des changes ? Et bien sachez que la Nouvelle Zélande publiera ce soir à 21h45 son Produit Intérieur Brut pour le troisième trimestre de l’année. Pour vous aider à optimiser vos positions de trading, voici ce que vous devez savoir.

Lectures précédentes
Au deuxième trimestre 2015, le PIB a montré une augmentation de 0,4% sur une base de trimestre en trimestre. Si le rythme de croissance a été plus rapide qu’au premier trimestre (+0,2%), il a été en deçà des attentes situées à 0,5%.
Concernant la production industrie par industrie, notez que le secteur agricole enregistrait une hausse de 3%, grâce notamment à l’augmentation de la production des produits laitiers, et le secteur minier une augmentation de 2,5%, grâce à la hausse de l’extraction de pétrole et de gaz. Le secteur des transports enregistrait, quant à lui, une contraction de 1,8%. Les dépenses de consommation des ménages contribuaient également à l’augmentation du PIB néozélandais et la balance commerciale restait neutre avec des exportations et des importations nettes qui se neutralisaient.
Sur une base annualisée, au deuxième trimestre 2015, le PIB a progressé à un rythme plus lent que prévu, 2,4% contre 2,5%, et cela en raison de la contraction de l’industrie manufacturière et à une croissance plus lente du secteur des services.


A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le prochain rapport relatif au PIB de la Nouvelle Zélande, les traders et les analystes des marchés prévoient une expansion de 0,8% sur une base de trimestre en trimestre et une hausse de 2,3% sur une base d’année en année.
Les derniers rapports publiés par la Nouvelle Zélande semblent soutenir ces prévisions. Les ventes au détail ont, par exemple, progressé (+1,6%) ce qui pourrait permettre de renforcer les dépenses de consommation et donc le PIB en fin de course.
La seule menace majeure de la croissance du PIB est le déficit commercial du pays. Cependant, en regardant le rapport de plus près, on constate qu’environ 25% des importations sont fait en biens d’équipement ce qui sera probablement ajouté à la croissance du PIB par l’intermédiaire de la formation brute de capital fixe.
Dans l’ensemble, la lecture du PIB du troisième trimestre devrait être bonne mais nous ne sommes jamais à l’abri de surprises.

Comment le dollar NZD devrait réagir sur le forex ?
La réaction des traders forex lors de la parution du PIB du deuxième trimestre avait, évidemment, était une exception car le secteur des produits laitiers avait imprimé la veille une solide progression de 16,5%. Il s’agissait de la 3ème hausse d’affilée après 10 baisses consécutives alors les traders s’étaient, à l’époque, montré optimistes par rapport à la devise néozélandaise et avaient quelque peu laissé de côté la déception des chiffres du deuxième trimestre.
Généralement, les traders s’attachent davantage à la croissance sur une base de trimestre en trimestre que sur une base d’année en année. Pour ce trimestre, une lecture un peu plus élevée déclencherait un rallye à court terme autour de la monnaie néozélandaise alors qu’une lecture plus faible entrainerait, sans doute, une vente massive de dollars NZD sur le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *