Troisième plan de secours financier pour la Grèce dans les cartons

La Grèce a de grandes chances rapidement de revenir sur le devant de la scène médiatique: l'Allemagne se prépare à un scénario qui ne devrait étonner personne. Le niveau de la dette grecque est toujours insoutenable et un troisième plan, compris au moins entre 10 milliards et 20 milliards d'euros, sera nécessaire pour que le pays réussisse à passer l'année 2014.

Toutes proportions gardées, ce montant reste très nettement inférieur à la somme attribuée au pays, près de 240 milliards d'euros depuis 2010. Cependant, une nouvelle aide soulignerait l'échec de la stratégie de l'Union Européenne qui s'est appliquée, pour ainsi dire, à mettre en oeuvre un programme massif d'austérité qui, dans les grandes lignes, avait déjà prouvé son inefficacité dans d'autres pays, comme l'Argentine il y a quatorze ans.

L'économie de la Grèce peine à être à flot, avec un taux de chômage d'au moins 28% de la population active, et qui grimpe à 60% pour l'une des classes d'âge les plus fragiles, les jeunes. Malgré la hausse des impôts et la réduction drastique des dépenses dans le cadre des réformes structurelles, le pays n'a pas réussi à diminuer sa dette publique. Depuis le début de la crise, elle a grimpé de 120% du PIB à 176% du PIB. La Grèce étant incontestablement le pays le plus à risque dans toute l'UE.

grexit

La Grèce a de grandes chances rapidement de revenir sur le devant de la scène médiatique: l’Allemagne se prépare à un scénario qui ne devrait étonner personne. Le niveau de la dette grecque est toujours insoutenable et un troisième plan, compris au moins entre 10 milliards et 20 milliards d’euros, sera nécessaire pour que le pays réussisse à passer l’année 2014.

Toutes proportions gardées, ce montant reste très nettement inférieur à la somme attribuée au pays, près de 240 milliards d’euros depuis 2010. Cependant, une nouvelle aide soulignerait l’échec de la stratégie de l’Union Européenne qui s’est appliquée, pour ainsi dire, à mettre en oeuvre un programme massif d’austérité qui, dans les grandes lignes, avait déjà prouvé son inefficacité dans d’autres pays, comme l’Argentine il y a quatorze ans.

L’économie de la Grèce peine à être à flot, avec un taux de chômage d’au moins 28% de la population active, et qui grimpe à 60% pour l’une des classes d’âge les plus fragiles, les jeunes. Malgré la hausse des impôts et la réduction drastique des dépenses dans le cadre des réformes structurelles, le pays n’a pas réussi à diminuer sa dette publique. Depuis le début de la crise, elle a grimpé de 120% du PIB à 176% du PIB. La Grèce étant incontestablement le pays le plus à risque dans toute l’UE.

Dans les faits, Athènes ne possède plus aucune marge de manoeuvre pour réformer. Comme l’enseigne pourtant si bien la théorie économique, la consolidation budgétaire, et dans sa version la plus stricte l’austérité, n’a aucun effet positif pour l’économie en bas de cycle. En période de récession, l’austérité conduit à encore plus d’austérité. Le pays étant alors au bord du précipice.

Un troisième plan d’aide, d’ampleur bien plus modeste, ne pourra répondre aux besoins financiers du pays que pour une période maximale de deux ans. Mais que faire ensuite ? C’est pourquoi nombreux sont les économistes qui plaident tout simplement pour une restructuration de la dette grecque. Des propos d’ailleurs tenus par l’ancien directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, quelques mois après sa démission de l’organisation internationale.

Une restructuration semble inévitable mais elle est surtout possible car la zone euro est en phase de sortie de la crise souveraine. Les investisseurs ne devraient donc pas craindre un risque réel de contagion à d’autres pays. Il faudra toutefois qu’un accord politique soit atteint, avec l’acceptation de pertes sèches pour les créanciers. Un cas de figure qui n’est pas accepté par tous, notamment par la Finlande et l’Allemagne. Sans action plus vigoureuse, la Grèce est une véritable bombe à retardement pour toute l’économie du Vieux-Continent et également pour la monnaie unique.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie