Une bonne raison de trader l’USDBRL sur le forex

Le real brésilien (BRL) prend chaque année un peu plus d'importance sur le Forex, même s'il n'est pas proposé par tous les brokers et que les spreads sont parfois très dissuasifs. Nul doute que cette monnaie aura une toute autre dimension d'ici quelques années, conséquence d'une économie brésilienne en devenir.

Investir sur ce type d'actifs peut présenter toutefois des avantages certains. Les taux d'intérêts des banques centrales des pays émergents étant souvent très élevés, en l’occurrence 8.5% au Brésil, cela incite les cambistes à prendre des positions en carry trading. Le but étant de collecter quotidiennement un swap résultant de la différence de taux d'intérêt avec la monnaie de contrepartie. Les taux américains actuellement plutôt faibles se prêtent donc à l'exercice.

De plus, vous pourriez bénéficier de la volatilité que l'on retrouve sur beaucoup de devises exotiques ainsi que de mouvements de marché très rapides allant jusqu'à 1000 pips par semaine soit jusqu'à 7% selon les périodes.

L'évolution de l'USD/BRL n'est pas vraiment liée à l'activité économique brésilienne, seule la politique monétaire de la banque centrale a un impact. Pour le reste les mouvements sont en grande partie dus à ce qui se passe aux États-Unis.

Comme vous l'aurez sans doute remarquez, le trading sur le Forex c'est avant tout acheter ou vendre le dollar. S'il y a aversion pour le risque comme les semaines précédentes alors le dollar s'envole jouant son rôle de valeur refuge. Quand l'appétit revient c'est au tour des actifs risqués de prendre le dessus.

real brsilien

Le real brésilien (BRL) prend chaque année un peu plus d’importance sur le Forex, même s’il n’est pas proposé par tous les brokers et que les spreads sont parfois très dissuasifs. Nul doute que cette monnaie aura une toute autre dimension d’ici quelques années, conséquence d’une économie brésilienne en devenir.

Investir sur ce type d’actifs peut présenter toutefois des avantages certains. Les taux d’intérêts des banques centrales des pays émergents étant souvent très élevés, en l’occurrence 8.5% au Brésil, cela incite les cambistes à prendre des positions en carry trading. Le but étant de collecter quotidiennement un swap résultant de la différence de taux d’intérêt avec la monnaie de contrepartie. Les taux américains actuellement plutôt faibles se prêtent donc à l’exercice.

De plus, vous pourriez bénéficier de la volatilité que l’on retrouve sur beaucoup de devises exotiques ainsi que de mouvements de marché très rapides allant jusqu’à 1000 pips par semaine soit jusqu’à 7% selon les périodes.

L’évolution de l’USD/BRL n’est pas vraiment liée à l’activité économique brésilienne, seule la politique monétaire de la banque centrale a un impact. Pour le reste les mouvements sont en grande partie dus à ce qui se passe aux États-Unis.

Comme vous l’aurez sans doute remarquez, le trading sur le Forex c’est avant tout acheter ou vendre le dollar. S’il y a aversion pour le risque comme les semaines précédentes alors le dollar s’envole jouant son rôle de valeur refuge. Quand l’appétit revient c’est au tour des actifs risqués de prendre le dessus.

Rien n’est plus vrai pour l’USD/BRL, cette phase de psychose de la faillite de la Grèce à été très prolifique pour le dollar qui s’est apprécié de presque 4000 pips depuis mars face à son homologue brésilien.

Les positions en carry trading sur la paire étaient donc à bannir ces derniers mois.

Toutefois, il semble que nous soyons à un moment crucial de l’année puisque le résultat des législatives en Grèce pourrait redonner de la confiance aux investisseurs, la semaine actuelle devrait donner le ton d’une nouvelle tendance sur les marchés financiers.

L’occasion est peut être venue d’acheter le eeal face au dollar américain. En effet, graphiquement nous pouvons constater un plus haut qui fait très bien résistance à 2.1BRL et un plus bas à 1.97, un range d’environ 1300 à 1400 pips, la paire évolue actuellement dans la zone des 2.0400.

Les événements économiques de cette semaine marqueront de leurs empruntes les cours Forex. C’est pourquoi il faudra être très attentif à la réunion du FOMC qui sera déterminante mais aussi au G20 car les BRICS vont jouer un rôle majeur. Ces pays en pleine expansion et dont les finances sont beaucoup plus saines que celles des pays européens et développés pourraient financer les plans de relance de l’UE.

Il semblerait à première vue que les ambitions soit du côté des actifs risqués puisque la situtation en Europe semble s’apaiser pour quelques jours.

Shorter le dollar sur un rebond aux alentours de 2.0700 pourrait être une belle opération.

Encore une fois il faudra faire attention aux spreads très élevés que l’on rencontre sur cette paire.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie