Press "Enter" to skip to content

Zoom sur l’aversion et l’appétit au risque ?

Sur le marché des changes, on entend souvent les termes d’aversion ou d’appétit au risque. Qu’est-ce que cela signifie ? C’est ce que nous verrons aujourd’hui, dans cet article.

L’aversion au risque est un des premiers principes découverts en économie. Il permet de comprendre les équilibres de prix et de rendements. Concrètement, l’aversion au risque correspond au point à partir duquel un investisseur n’est plus disposé à risquer son capital pour obtenir une certaine rentabilité. Le trader préfèrera dans ce genre de circonstance s’assurer un petit gain sûr plutôt que d’empocher un gain plus important mais beaucoup plus aléatoire.

L’appétit au risque est l’inverse de l’aversion au risque. Il correspond au niveau de prise de risque accepté par les investisseurs pour accroître leurs capitaux et atteindre leurs objectifs. Concrètement, ces traders ont tendance à prendre plus de risque pour obtenir, à terme, un rendement plus élevé.

Certains traders pratiquent l’aversion pour le risque, d’autres, l’appétit, cela dépend de la façon dont ils souhaitent s’exposer au risque.


Sur le forex, on peut classer les actifs par niveau de risque. L’euro, le réal brésilien ou le dollar australien sont, par exemple, des actifs considérés comme risqués. Le dollar américain et le yen japonais sont considérés, quant à eux, comme des actifs plus sûrs (actifs défensifs). Lorsqu’une poussée d’aversion au risque arrive sur le marché des changes, les actifs dits risqués sont vendus et les actifs défensifs sont achetés.

Vous l’aurez compris, derrière la notion d’aversion et d’appétit au risque se cache évidemment la notion de gestion de risque, élément incontournable pour protéger son capital et faire des profits.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *