Newsletter du marché des changes

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Le début de semaine fut plutôt positif sur les marchés financiers avec notamment une très nette hausse des indices boursiers lundi et mardi avant que l’abaissement de la note de la Grèce et l’annonce d’un déficit plus important du pays ne viennent anéantir cette phase haussière.
newsletter_icon.jpg

Le début de semaine fut plutôt positif sur les marchés financiers avec notamment une très nette hausse des indices boursiers lundi et mardi avant que l’abaissement de la note de la Grèce et l’annonce d’un déficit plus important du pays ne viennent anéantir cette phase haussière.

L’entrain des bourses mondiales en début de semaine n’a cependant pas enrayé la chute de la monnaie unique européenne qui a opéré une véritable dégringolade face au billet vert, perdant plus de 1,95% de sa valeur en rythme hebdomadaire. Les préoccupations entourant le sort de la Grèce et l’idée d’une taxe sur les banques en Europe qui pourrait fragiliser la reprise de l’activité économique selon Jean Claude Trichet ont beaucoup pesé sur le taux de change de l’euro.

Cependant, les deux faits majeurs de cette semaine furent la hausse du déficit public grec qui a totalement pris de court les cambistes, renforçant leur défiance vis-à-vis de l’euro, et la baisse par l’agence de notation Moody’s de la note de crédit du pays qui est passé de A2 à A3. Ces inquiétudes se sont répercutées sur le marché obligataire grec avec une hausse des emprunts au-dessus de 8% en fin de semaine et sur le forex avec la baisse de l’euro en dessous de 1,33 dollar.

Pourtant, cette semaine, la zone euro aurait pu largement capitaliser sur de bons chiffres macroéconomiques avec notamment la publication de l’activité économique en Allemagne mardi.

Face à l’aversion croissante des investisseurs, la Grèce s’est résolue à activer le plan d’aide de l’UE. Cette annonce a permis à la monnaie unique européenne de ressortir un peu en hausse vendredi mais très rapidement l’euro a de nouveau baissé en raison des déclarations provenant de Berlin. Alors que la France s’est dite prête à aider à la Grèce dès que possible, l’Allemagne a posé de nombreuses conditions à une telle aide ce qui évidemment échaudé les investisseurs. Angela Merkel a souligné qu’une telle aide ne serait attribuée qu’en cas de mise en danger de la stabilité de l’euro dans son ensemble et que si Athènes décide de nouvelles mesures de rigueur. De son côté, le FMI a salué l’appel à l’aide internationale de la Grèce mais a également affirmé que l’aide provenant de l’organisation internationale ne serait pas immédiate. Cette aide représente environ 1/3 du montant total attribué au pays.

En raison des discordantes au niveau européen sur l’aide à la Grèce, il est probable que la paire EUR/USD connaisse une forte volatilité lors de la semaine prochaine, sachant qu’en plus plusieurs indicateurs américains de premier plan sont attendus dont les demandes d’allocation chômage ou le sentiment des consommateurs.

Enfin, l’hypothèse d’un relèvement des taux d’ici à juin par la Banque du Canada a permis au dollar canadien de poursuivre son renforcement cette semaine face au billet vert, offrant au dollar canadien la possibilité de se positionner sur le moyen terme au-dessus de la parité.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé