La situation sur les marchés le 28 juin

euro_dollar_3.jpg

Le G20 accepte un plan pour couper les déficits publics de moitié d’ici à 2013 et se donne pour objectif de baisser la dette par rapport au PIB d’ici à 2016.

– Ces mesures représentent un essai de sevrer les pays de leurs plans dispendieux de relance et d’indiquer aux marchés un engagement de responsabilité fiscale.

– L’euro s’est renforcé suite aux nouvelles en provenance du G20.

– Le prix du pétrole est en hausse suite à la faiblesse de l’USD et le début de la saison des ouragans.

– Les marchés américains ont été en légère hausse vendredi et les marchés asiatiques sont sans direction claire.

La réduction de la dette publique a été à l’agenda du sommet du G20 ce week-end. Les pays du G20 se sont donnés comme objectif de réduire la dette publique, qui atteint des niveaux records et jamais vus depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. L’objectif est de couper les déficits publics de moitié d’ici à 2013 et de baisser la dette par rapport au PIB d’ici à 2016.

Sur le marché des devises, la paire EUR/USD est sur une tendance haussière. Elle se traite en ce moment aux alentours des 1.2366, en léger repli depuis ce matin mais malgré tout bien plus haut que vendredi. La paire USD/JPY n’est pas loin du niveau qui était le sien avant le week-end et se traite aux alentours de 89.4550, en légère hausse mais tout de même toujours bien en-dessous des niveaux qui étaient le sien encore en début de semaine dernière.

La paire EUR/SEK est presque sans changement alors que la paire EUR/NOK est en très légère hausse, au niveau de 7.98.

Les devises des antipodes ont gagné du terrain cette nuit. L’AUD se traite aux alentours de 0.875 face à l’USD, en légère hausse depuis son niveau précédent de 0.865. Le NZD est monté au niveau de 0.711, en hausse de 0.708.
Le prix du pétrole a pris un USD vendredi après-midi suite à la dépréciation du billet vert face aux devises principales. Il faut aussi souligner que la saison des ouragans a commencé et que des craintes concernant l’offre ont apparu. Le baril de Brent s’échange à USD78.2. 

Le compromis atteint au Congrès sur la réforme financière, dont nous parlions hier, est négatif mais cependant moins que ce que l’on pouvait craindre, ce qui a permis aux marchés de finir donc en légère hausse ce vendredi. 

Ceci dit, en dépit du fait que les objectifs du G20 sont assez clairs, il y a tout de même des différences entre les pays européens et les Etats-Unis concernant leurs intentions au regard des plans de relance. En Europe, l’accent est mis surtout sur la réduction de la dette, ce qui devrait limiter le besoin de relever les taux sur la monnaie commune européenne. Ceci est la raison pour laquelle à court terme, il semble maintenant que le momentum soit revenu du côté de l’Euro.

En Israël, le NIS s’est affaibli récemment à la fois face à l’euro et face à l’USD, avant l’annonce d’aujourd’hui de la banque d’Israël sur le taux d’intérêt. La paire USD/NIS se traite en ce moment aux environ du niveau de 3.8771 alors que la paire EUR/NIS se traite aux environ de 4.7966.

Précisons tout de même que cette baisse récente vient après une très longue période de hausse et de stabilité dans le prix du shekel, qui a bénéficié d’une politique macro-économique responsable et de l’absence de déficits profonds. 

N’oubliez pas vos stops !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé