Quel scénario pour l’EUR/USD?

euro-dollar-symbol-patten-thumb852549.jpg

Après une très belle et incroyable hausse de l’EUR qui a gagné plus de 2,6% sur la semaine dernière face au billet vert, finissant la semaine en challengeant les 1.30, plusieurs scénarios se profilent pour l’EUR/USD.

D’un point de vue graphique , les oscillateurs et notamment les retracements de Fibonacci plaident en faveur d’un retournement de tendance et d’un retour sur 1.23 de la paire EUR/USD. Celle-ci est d’ailleurs, en ce moment, en repli en-dessous de 1.29, probablement sous l’effet des évènements qui ont lieu en Hongrie.

Cependant, d’un point de vue macroéconomique, peu d’arguments semblent valider l’analyse technique. En effet, même s’il est encore risqué de parler de retour de la confiance, l’optimisme semble de rigueur pour la zone euro en ce moment.

Les indicateurs économiques ne sont pas tous au vert, loin de là comme en témoignent aujourd’hui encore la baisse des commandes à l’industrie en France ou la hausse des prix à la production en Allemagne.

Cependant, les Etats « faillis » de l’UE résistent bien. Les émissions obligataires de l’Espagne et de la Grèce sont de véritables succès et l’Irlande, autre pays qui éveille les inquiétudes, s’en sort plutôt bien. C’est-à-dire, les marchés ne réagissent d’ailleurs plus à la baisse des notes souveraines en Europe par les agences de notation. Ainsi, l’euro a pu passer à la fois la dégradation de la note du Portugal la semaine dernière puis celle de l’Irlande cette semaine sans sourciller.

Vers une hausse à 1.35 ? Certains experts s’attendent à un tel scénario qui semble le plus probable. L’euro profite en ce moment des déboires du dollar, déboires qui semblent vouloir s’éterniser dans le temps. Pour autant, loin de là l’idée d’affirmer que l’euro est sauvé ! En fait, c’est le scénario du moins pire qui domine sur le forex : les investisseurs se replient stratégiquement sur la «moins mauvaise » monnaie. Entre l’EUR et l’USD, il n’y a évidemment pas photo en ce moment. La seule chose qui pourrait sauver le dollar en ce moment, c’est une hausse des taux de la Fed, hausse qui ne devrait pas intervenir avant l’année prochaine.

Cependant, il faut être prudent et ne pas oublier de bien placer ses stop loss car l’euro n’a pas un boulevard devant lui. En effet, la prochaine étape cruciale pour l’euro est la publication des résultats des tests de résistance vendredi. Des rumeurs, habillement alimentée par les capitales européennes, font savoir que les tests pourraient être meilleurs que prévu. L’UE essaie de vendre la nouvelle !

Ce seront surtout les interprétations qui seront faites vendredi qui auront une influence sur les cours. Des mouvements importants sont à attendre sur l’EUR/USD dans les échanges asiatiques lundi matin. Une fois cette épreuve franchie, l’EUR n’est pas assuré de poursuivre sa hausse mais, au moins, la devise aura franchi une étape cruciale afin de rassurer les investisseurs.


Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter en un clic!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé