La revue matinale du marché des changes

cac_40.jpg

Pour changer, les nouvelles économiques qui sont tombées hier ont été nettement meilleures que prévu. Les indices PMI manufacturier et des services de la zone euro mais aussi de l’Allemagne ont affiché une hausse surprise tandis que les ventes de détail outre-Manche ont, pour le deuxième mois consécutif, enregistré une nette progression sous l’effet de la Coupe du monde de football. Par ailleurs, les perspectives de croissance en Chine pour l’année en cours sont conformes aux attentes des investisseurs, ce qui devrait conforter les dollars australien et néo-zélandais.

Couplés à ces bons indicateurs macroéconomiques, des résultats meilleurs qu’escompté ont été publiés hier avec notamment les bonnes performances de Caterpillar, d’UPS, de Volvo ou encore d’ABB. Une fois la clôture des marchés effectives, Microsoft et American Express ont également annoncé d’excellents résultats à l’inverse d’Amazon.com qui n’a pas répondu aux attentes le trimestre précédent.

Ces bonnes nouvelles se sont répercutées directement sur les marchés financiers avec une nette hausse du S&P 500 estimée à 2,3%. Dans la foulée de Wall Street, les places financières asiatiques s’affichent en hausse ce matin, le Hang Seng gagnant 1% tandis que le Nikkei, qui avait mal commencé la semaine, enregistre une progression de 2,2%.

Sur le marché des devises, les valeurs refuge se sont fragilisées un peu. Le JPY a reculé quelque peu après avoir atteint des sommets ces derniers jours. Ce recul laisse un peu de répit aux investisseurs qui craignent une intervention de la BoJ . Ce mouvement a permis aux devises scandinaves de se renforcer lors de la séance d’hier. Ce matin, l’EUR/USD se trade juste en-dessous de 1.29 tandis que l’USD/JPY se trade aux environs de 86.88.

Par ailleurs, la Hongrie a réussi hier à adjuger l’ensemble de ses 50 milliards de forints d’emprunts d’Etat à 12 mois maus au prix de rendements nettement plus élevés que lors de la précédente opération il y a deux semaines. La hausse des rendements s’expliquer par les difficultés économiques et financières du pays et l’impasse des négociations avec l’UE et le FMI.

Les nouvelles de la journée

Sur le front économique, deux nouvelles sont attendues: il s’agit de l’indice Ifo allemand et aussi de l’estimation du PIB britannique pour le deuxième trimestre.

Cependant, ces nouvelles pourraient être éclipsées par la publication des résultats de test de résistance menées sur 91 banques européennes. Les résultats seront disponibles après la fermeture des marchés en Europe. Ce sera donc la session américaine qui répercutera cette annonce dans un premier temps. L’impact sur le marché de la dette en Europe dépendra surtout de la perception des investisseurs, à savoir s’ils considèrent que les tests effectués ont été assez sévères et faits dans la transparence. Plusieurs experts se sont déjà élevés contre les scénarios trop optimistes mis en avant dans ces test. Si trop de banques échouent, les investisseurs vont probablement réagir très négativement ce qui aura un impact évident sur l’euro. Cependant, selon les premières rumeurs, la plupart des banques ont passé avec brio le test. Cela pose toutefois la question de la validité de ces tests.

Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé