Les brokers Forex vont-ils quitter les Etats-Unis?

drapeauamericain-drapeau-americain
En janvier dernier, l’industrie du Forex était sous le choc après la proposition de limiter l’effet de levier à 10:1 aux Etats-Unis. Très rapidement, une coalition d’IB s’est organisée pour riposter contre ces nouvelles règles, soutenue par certains membres du Congrès et bien-sûr les principaux brokers établis outre-Atlantique (lire l’article).

Ces pressions ont finalement abouti puisqu’après de longues réflexions, la CFTC a décidé de limiter l’effet de levier à 50:1 sur les principales devises comme l’USD ou l’EUR et à 20:1 sur les devises mineures comme le NOK ou encore le PLN.

La question est maintenant de savoir ce que vont faire les brokers et les Introducing Brokers implantés aux Etats-Unis. Aucun broker majeur, comme FXCM ou Oanda, ne s’est exprimé à ce sujet. Cependant, FXCM a depuis quelques temps cherché à s’implanter davantage en Europe et au Moyen-Orient, peut-être pour diversifier son positionnement dans la perspective de cette nouvelle législation.

Vont-ils partir ?

Nous aurons certainement la réponse à partir du 18 octobre prochain, date à partir de laquelle la nouvelle législation entrera en vigueur.

Toutefois, cette nouvelle législation n’est pas si extraordinaire que cela. En effet, elle est inférieure à la législation classique qui autorise un effet de levier de 1:100. Cependant, de nombreux pays, comme le Japon, autorisent un effet de levier bien moindre. Ainsi, l’effet de levier est limité à 50:1 au Japon et, à partir de 2011 à 25:1. En France, l’effet de levier n’est pas limité. Toutefois, il convient de savoir qu’un effet de levier trop important n’est pas utile pour investir sur le Forex, sauf à vouloir multiplier inutilement les risques.

A noter enfin que les brokers américains SEC/FINRA comme Citi ou Deutsche n’auront pas besoin de se conformer à la nouvelle réglementation américaine et pourront continuer à proposer un effet de levier de 100:1 ce qui devrait les rendre plus attractifs pour les investisseurs par rapport aux brokers CFTC comme FXCM ou IBFX.

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *