Les nouvelles économiques du 24 novembre 2010

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
La crise irlandaise est toujours au coeur de l'actualité. C'est avec surprise que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères est venu hier au secours de Dublin, soulignant que l'Irlande ne devrait pas être contraint d'augmenter son impît sur les sociétés en échange d'une aide internationale. L'impôt sur les sociétés dans le pays est de seulement 12.5% alors qu'il atteint 33% en France avec une moyenne pour la zone euro de 25.7%. Cependant, la pression est forte, notamment du côté de Paris, pour que Dublin mette un terme à cet avantage compétitif qui est à l'origine du miracle irlandais des dernières années.

Nouvelle intervention sur le marché des changes de la banque centrale de Taïwan afin de faire chuter le dollar de l'île. Selon le Taipei Forex Inc. Le dollar de Taïwan a chuté de 0.6% en fin de séance asiatique hier pour clôturer à 30.799 face au billet vert. Un peu avant la fermeture, la devise nationale était en hausse de 0.7%. La banque centrale a coutume d'intervenir dans les dernières minutes de la session asiatique pour faire fléchir le cours du dollar de Taïwan.
irlande
La crise irlandaise est toujours au coeur de l’actualité. C’est avec surprise que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères est venu hier au secours de Dublin, soulignant que l’Irlande ne devrait pas être contraint d’augmenter son impît sur les sociétés en échange d’une aide internationale. L’impôt sur les sociétés dans le pays est de seulement 12.5% alors qu’il atteint 33% en France avec une moyenne pour la zone euro de 25.7%. Cependant, la pression est forte, notamment du côté de Paris, pour que Dublin mette un terme à cet avantage compétitif qui est à l’origine du miracle irlandais des dernières années.

Nouvelle intervention sur le marché des changes de la banque centrale de Taïwan afin de faire chuter le dollar de l’île. Selon le Taipei Forex Inc. Le dollar de Taïwan a chuté de 0.6% en fin de séance asiatique hier pour clôturer à 30.799 face au billet vert. Un peu avant la fermeture, la devise nationale était en hausse de 0.7%. La banque centrale a coutume d’intervenir dans les dernières minutes de la session asiatique pour faire fléchir le cours du dollar de Taïwan.

Par ailleurs, en raison de l’attaque à l’obus contre une île sud-coréenne par Pyongyang, la banque centrale de Corée du Sud s’est réunie en urgence hier soir pour discuter de l’impact de cette attaque sur les marchés financiers et monétaires. Plusieurs membres d’agences gouvernementales et aussi du ministère des Finances ont assité à la réunion. Suite à l’attaque, le won a été très nettement fragilisé ains que les bons du Trésor de Corée du Sud.

Enfin, les traders font encore parler d’eux en cette fin d’année. Selon un sondage réalisé par le site d’offres d’emplois eFinancialCareers.fr auprès de 627 professionnels de la finance travaillant en France entre le 3 et le 12 novembre, une majorité de professionnels anticipe des bonus pour l’année 2010 supérieurs à ceux de 2009, qui était déjà un bon crû. 14% envisagent même une augmentation de plus de 50%. Enfin, ce sondage révèle qu’en cas de renforcement des règles d’attribution des bonus en France, près de la moitié des sondés est disposée à aller travailler à l’étranger, d’abord à New York puis ensuite à Genève.

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé