ACtualites du marche des changes

obamaa

Le dollar se renforce en dépit de la reculade fiscale d’Obama

– Le rallye haussier sur les marchés actions américains s’est arrêté brutalement hier en raison d’inquiétudes concernant la fiscalité aux Etats-Unis. Hausse des rendements sur le marché obligataire américain étant donné que le prolongement des réductions d’impôt devrait accroître le déficit du budget fédéral

– Les marchés actions en Asie étaient sans réelle direction aujourd’hui. Les obligations asiatiques suivaient en revanche la tendance esquissée par les bons du Trésor américain

– Sur le marché des changes, cette situation a profité au dollar qui s’est renforcé face au yen et à l’euro

Initialement, les marchés actions américains étaient sur la bonne voie pour faire atteindre à l’indice S&P500 un nouveau plus haut de l’année hier. Cependant, vers la fin des échanges américains, les marchés actions ont perdu tous leurs gains suite à des propos du président Obama sur la réforme fiscale. Après un compromis avec les républicains, il a décidé de prolonger de deux ans les réductions d’impôt attribuées par l’administration précédente, soulignant que les réductions d’impôt étaient nécessaire pour faire redémarrer l’économie sur le court terme, contre-disant au passage ses propos précédents.

Lire la suite
drapeau-nouvelle-zelande

Affaissement du NZD avant des commentaires de la banque centrale

Dans les échanges asiatiques, le dollar néo-zélandais (NZD) continuait son recul face au dollar US mercredi, le billet vert profitant des inquiétudes des investisseurs concernant les cadeaux fiscaux de l’administration Obama qui vont accroître le déficit du budget de l’Etat fédéral.

Les analystes s’attendent à ce que la banque centrale de Nouvelle-Zélande maintienne son principal taux directeur à 3% aujourd’hui. Cette décision devrait être suivie de commentaires mesurées sur la situation de l’économie.

Lire la suite
BoJ

Les nouvelles économiques du 8 décembre 2010

Une nouvelle fois, Tokyo s’est inquiété hier, par la voix du ministre des Finances Noda, de la poursuite de la progression du yen face au dollar américain. Les autorités monétaires japonaises sont intervenues en septembre pour juguler l’appréciation du yen. Ces mesures se sont avérées inefficaces en raison de la politique de rachats d’obligations menées par la Fed. Tokyo s’inquiète notamment que la banque centrale américaine puisse décider, comme l’a souligné Ben Bernanke ce week-end, de dépasser le montant de 600 milliards fixé pour les rachats d’actifs. Dans ce contexte, le billet vert s’échangeait proche d’un plus bas de trois semaines face à la devise nippone.

Au niveau des indicateurs macroéconomiques, la production manufacturière outre-Manche a augmenté deux fois plus vite que prévu en octobre, avec une croissance de 0.6% tandis que la production industrielle a reculé le même mois de 0.2% par rapport à septembre, entraînant une déprime des investisseurs qui s’attendaient à une hausse de 0.3%.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé